Guadeloupe : appel à la « grève générale » contre l’obligation vaccinale et les suspensions de soignants

Par Epoch Times avec AFP
13 novembre 2021
Mis à jour: 13 novembre 2021

« La guerre est déclarée » : un collectif d’organisations syndicales et citoyennes de Guadeloupe appelle à la « grève générale » à partir de lundi 15 novembre sur l’île, pour protester contre l’obligation vaccinale et les suspensions de soignants dans tous les secteurs.

Opposés à l’obligation vaccinale, les syndicats refusent que « l’ensemble des travailleurs de la santé », y compris ceux de l’Éducation nationale ou de Pôle emploi reçoivent « leur courrier de suspension lundi », écrivent-ils dans un communiqué.

« Ce sont des milliers de Guadeloupéens qu’ils jettent à la rue, sans délai de contestation », a insisté Maïté Hubert-M’Toumo, secrétaire générale de l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG), appelant au « renforcement des piquets de grève » existants.

Mobilisation à la grève contre les suspensions d’emploi

 

 

Des services administratifs perturbés

Le CHU a porté plainte pour mise en danger de la vie d’autrui après une grève empêchant la livraison en temps et en heure de plateaux repas pour les patients lundi dernier.

Mercredi 10 novembre, « le personnel des Ecoles paramédicales a été évacué par un groupe d’une vingtaine de syndicalistes UTS-UGTG », selon le CHU, qui dénonce des « intimidations des élèves » de ces écoles alors en session d’examen.

Samedi 13 novembre, les opposants à l’obligation vaccinale se sont rassemblés devant le siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Guadeloupe, où les pompiers menacent de ne plus « se déplacer, même si le téléphone sonne » à compter de lundi 15 novembre. « Jusqu’à maintenant, les pompiers se sont déplacés à chaque appel », a souligné durant la conférence Max Evariste, secrétaire général de FO Guadeloupe.

Le SDIS a communiqué un avis de service minimum, signé par le préfet, qui entre en vigueur dès lundi.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ