Haute-Garonne : une femme de 74 ans lui demande de remettre son masque dans le bus, il lui crache au visage

Par Séraphin Parmentier
16 mai 2020
Mis à jour: 16 mai 2020

Une septuagénaire a reçu un crachat en plein visage dans le bus alors qu’elle demandait simplement à son vis-à-vis de bien vouloir remettre son masque de protection.

Les faits ont eu lieu le mercredi 13 mai à Colomiers, une commune d’environ 40 000 habitants située à une dizaine de kilomètres de Toulouse.

En début d’après-midi, Josiane, une femme de 74 ans, a été agressée par un passager à qui elle demandait de remettre son masque dans le bus.

« Il était environ 13 h 30 et j’étais assise dans le bus de la ligne L2, entre les Arènes et Colomiers. Face à moi, presque contre moi, se trouvait un homme d’une quarantaine d’années. Il avait son masque autour du cou et téléphonait. Je lui ai demandé de remettre son masque et les choses ont dégénéré. Il m’a traitée de tous les noms et m’a craché au visage. La conductrice du bus était effarée », a expliqué la septuagénaire dans les colonnes de La Dépêche.

Très choquée, la vieille dame s’est rendue au commissariat pour déposer une main courante. Elle espère que les policiers pourront retrouver son agresseur, descendu avant le terminus, en exploitant les bandes des caméras de vidéosurveillance installées à bord du véhicule.

Après avoir eu écho du décès d’une Londonienne employée du rail ayant contracté le virus du Parti communiste chinois (PCC)*, connu sous le nom de nouveau coronavirus, après qu’un usager lui avait craché dessus, la septuagénaire craint pour sa vie.

« J’ai une trouille monstre », explique-t-elle. « Dans quelques jours j’irai voir mon médecin pour savoir si je n’ai pas été contaminée, même si j’avais des lunettes et mon masque. Aujourd’hui, je n’arrive même pas à faire mon ménage. Si le virus est là, c’est trop tard », observe la vieille dame.

 

* Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le «  virus du PCC  » car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ