Haute-Savoie : un chasseur tue deux tétras-lyres, son arme est saisie par les agents de l’office de la biodiversité

Par Nathalie Dieul
2 octobre 2020
Mis à jour: 2 octobre 2020

Les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) ont pris un chasseur en flagrant délit en Haute-Savoie le dimanche 20 septembre. Il avait tué deux tétras-lyres, des oiseaux protégés.

C’est le jour de l’ouverture de la chasse aux galliformes de montagne que le chasseur s’est fait confisquer son arme ainsi que les deux tétras-lyres qu’il venait de tuer. Il encourt des contraventions pouvant aller jusqu’à 1 500 euros chacune ainsi que le retrait de son permis de chasse.

Le contrevenant a été contrôlé par les inspecteurs de l’OFB, dans le cadre d’une opération de surveillance sur la commune des Contamines-Montjoie. Le but de l’opération était de veiller au respect de la réglementation en ce qui concerne les « prélèvements par la chasse [des] oiseaux, et notamment le tétras-lyre », précise l’OFB.

« D’un point de vue réglementaire, les prélèvements sont autorisés dans le cadre d’un plan de chasse avec des quotas par territoire de chasse déterminés annuellement après avoir examiné le succès de la reproduction », indique l’établissement public de l’État. « Seul le tir des mâles est autorisé, car leur nombre a moins d’influence sur le succès de la reproduction que celui des femelles, crucial pour le maintien de la population. »

Toutefois, le chasseur contrôlé ne disposait pas d’un plan de chasse l’autorisant à tuer un tétras-lyre mâle. De plus, le fait de tuer une femelle est « fortement interdit ». Il était donc doublement en infraction.

La Ligue de protection des oiseaux (LPO), « scandalisée par ces actes de chasse illégaux », a fortement réagi à cette nouvelle dans un communiqué, cité par Le Dauphiné : « Ces actes seront sévèrement punis. »

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine revendique 4 nouvelles inventions qui ne lui appartiennent pas

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ