Haute-Savoie : des télécabines des années 70 vendues aux enchères à Samoëns

Par Emmanuelle Bourdy
11 septembre 2020
Mis à jour: 11 septembre 2020

Des télécabines totalement rétro, datant de 1973, vont être vendues aux enchères ce samedi à Samoëns, en Haute-Savoie.

Au total, 80 cabines en forme d’œuf, de couleur jaune-orangée, seront mises aux enchères, ce samedi. L’événement, pour le moins exceptionnel, va avoir lieu à la patinoire de Samoëns, rapporte France Bleu.

Jean-Charles Mogenet, le maire de Samoëns, qualifie cette vente d’ « originale » et admet que « ça n’arrive pas souvent dans une commune, qu’on vende des cabines aux enchères ». D’autant plus que celles-ci fonctionnaient encore jusqu’en mars dernier, et ce, depuis 1973. Mais elles ont dû céder leur place à des cabines plus modernes.

Afin de ne pas défavoriser les locaux, cette vente a été organisée non pas sur internet, mais demande la présence physique des personnes qui souhaitent acquérir cet objet vintage. Ainsi, « les acheteurs locaux pourront mieux se positionner alors qu’une vente sur internet aurait probablement favorisé des personnes d’autres régions de France ou d’Europe », explique le maire, qui ajoute : « Depuis que ça se sait, je suis très sollicité. »

Albert Holz, le commissaire-priseur chargé de la vente aux enchères, estime que le prix de vente « devrait atteindre et même dépasser les 1 500 € pièce », sachant que chaque objet sera mis à prix 500 €. « À mon sens, ce sont les plus beaux œufs de cette période. On en voit souvent des années 80, mais ils sont moins ronds, alors que ceux-là sont vraiment des télécabines très design », commente-t-il.

Jean-Charles Mogenet précise encore que « certains essayent d’en obtenir par des moyens détournés ». Mais le maire est clair, « je veux que tout le monde ait une chance. C’est pour ça qu’on a fait cette vente aux enchères », indique-t-il. Ces cabines vivront ainsi une seconde vie, en objet de décoration chez des particuliers, dans des restaurants ou des hôtels. Certains artistes sont également intéressés par ces œufs.

La commune de Samoëns a d’ores et déjà mis de côté dix cabines pour elle. Elle compte partager la recette de cette vente avec la société de remontées mécaniques. Et pour celles et ceux qui souhaitent participer à cette vente aux enchères, il sera possible de se pré-inscrire à la patinoire de Samoëns, de 8 h 30 à 9 h 30, le port du masque étant obligatoire, stipule France Bleu.

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ