Haute-Savoie : réintroduction des pygargues à queue blanche près du lac Léman, disparus depuis plus d’un siècle

Par Emmanuelle Bourdy
17 novembre 2021
Mis à jour: 17 novembre 2021

Le pygargue à queue blanche devrait être réintroduit dès l’été 2022 sur les bords du lac Léman, là où il avait jadis élu domicile, avant qu’il ne disparaisse.

Depuis plus d’un siècle, le pygargue, également connu sous le nom de grand aigle de mer, a disparu de la Haute-Savoie à l’état sauvage. Un programme de réintroduction devrait lui permettre de nicher dans le bassin lémanique, rapporte France 3 Auvergne Rhône-Alpes ce lundi 15 novembre. Pour cela, un couple reproducteur a été installé en juillet dernier, dans une volière située au Parc des Aigles du Léman à Sciez (Haute-Savoie).

Un projet né il y a quinze ans

Ce projet, né il y a quinze ans, c’est avant tout celui de Jacques-Olivier Travers, fauconnier et propriétaire du parc des Aigles du Léman. Il avait d’ailleurs pu voir le jour grâce à l’autorisation qui avait été accordée par la préfecture, quant à la réintroduction de cette espèce.

Même si les premiers couples de rapaces ne se sont installés dans le parc qu’en juillet dernier, Jacques-Olivier Travers se réjouit de l’avancement du projet. « L’objectif, c’est qu’en juillet 2022, les premiers pygargues nés ici repartent peupler le bassin lémanique », a-t-il indiqué à France 3.

Un système de « double nid »

Les volières, qui ont été spécialement conçues pour accueillir les pygargues et leur progéniture, se composent d’un « double nid ». Cela permettra aux futurs petits pygargues de se retrouver « quasiment à l’air libre sous un léger grillage tout en recevant l’apprentissage des parents », relate France 3.

Le fauconnier a souligné que leur évolution pourra être observée grâce à des « caméras de surveillance ». Il a d’ailleurs stipulé que ceux qui le souhaitent pourront « si tout se passe bien », visionner l’éclosion des œufs via internet. Sur place, seule « une présence humaine réduite au strict minimum » sera autorisée.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ