Haute-Savoie : un taureau errant dans les rues semant la panique – il a dû être abattu

Par Léonard Plantain
15 mai 2020
Mis à jour: 15 mai 2020

Mardi 12 mai, à Bonneville, en Haute-Savoie, un taureau a été abattu par les gendarmes après de nombreuses tentatives pour le maîtriser, en vain.

L’incident s’est déroulé entre 10 et 11 h, rue des Sarcelles à Bonneville. Un taureau errant qui semait la panique a chargé à plusieurs reprises des passants. En divagation et présentant un danger réel, il a malheureusement dû être abattu par les gendarmes, qui n’ont pas réussi à le maîtriser malgré de nombreuses tentatives.

Différents services publics avaient également été mobilisés pour tenter de maîtriser l’animal devenu incontrôlable. Avant d’être abattu, les pompiers se sont rendus sur place, accompagnés d’une dizaine de gendarmes et d’un vétérinaire. Ce dernier ayant tenté d’utiliser des fléchettes hypodermiques pour endormir le taureau.

Cependant, rien n’y a fait, l’animal a chargé les agents sur place à plusieurs reprises, les obligeant à tirer. À l’heure actuelle, aucun blessé n’a été déploré.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ