Haute-Vienne : une institutrice agressée par la mère d’un élève à l’école maternelle de Séreilhac

Par Nathalie Dieul
12 février 2020 Mis à jour: 12 février 2020

Lundi 10 février, après la sortie des classes, une institutrice de la commune de Séreilhac, située près de Limoges en Haute-Vienne, a été agressée verbalement et physiquement par la mère d’un de ses jeunes élèves.

L’agression s’est produite dans la cour de récréation de l’école maternelle Guillaume Bourbon. Accompagnée de sa fille de 13 ans, la mère d’un enfant de petite section est revenue à l’école après les cours pour s’en prendre à l’institutrice.

La femme et sa fille ont d’abord agressé verbalement l’enseignante, lui reprochant une petite blessure à la pommette du jeune enfant. Par la suite, le scandale verbal a dégénéré en agression physique, la mère de famille et l’adolescente giflant l’institutrice. La fille de 13 ans l’a même menacée de lui donner d’autres coups de poings et de pieds.

À ce moment-là, le directeur de l’école est intervenu, mettant fin à la scène de violence. « Je suis scandalisé. Ce sont des gestes inqualifiables et inacceptables au sein d’une école », a-t-il déclaré le lendemain à France 3.

L’enseignante, en état de choc, a déposé plainte auprès des gendarmes et a reçu une ITT de huit jours.

Toute cette histoire est partie d’un hématome que le petit garçon s’est fait en cours d’EPS, pendant lequel il est entré en collision avec un autre enfant. Sa légère blessure a provoqué la colère de la mère de famille.

« Je suis directeur dans cette école depuis 25 ans et ce n’est jamais arrivé, ni aux abords de l’école », assure le directeur de l’école à France Bleu.

RECOMMANDÉ