Hautes-Alpes : un camp de gens du voyage ravagé par une voiture-bélier

Par Séraphin Parmentier
1 juillet 2020
Mis à jour: 1 juillet 2020

Plusieurs caravanes et du matériel appartenant aux membres de la communauté des gens du voyage installés sur un terrain communal d’un petit village des Hautes-Alpes ont fait l’objet de dégradations.

Les faits ont eu lieu le week-end dernier au lieu-dit du Vallon, à Saint-Pierre-d’Argençon, un village de moins de 200 âmes établi à une quarantaine de kilomètres à l’est de Gap.

Dans l’après-midi du dimanche 28 juin, la famille Uhlmann, membre de la communauté des gens du voyage, a découvert que son campement, installé sur un terrain communal et composé de plusieurs caravanes, avait été la cible de dégradations en rentrant d’une sortie près du plan d’eau de Veynes.

Selon les journalistes du Dauphiné Libéré, une voiture-bélier aurait ravagé le campement où la famille Uhlmann s’est installée il y a un peu plus d’un mois.

Des auvents et une porte de caravane ont été arrachés, des tables et des chaises écrasées, des pots de fleurs renversés. Le pare-choc d’un véhicule aurait été retrouvé sur place.

Si les lieux étaient déserts au moment des faits, Jean-Marie Uhlmann, porte-parole de la communauté, soulignent que les conséquences auraient pu être dramatiques, plusieurs enfants et une femme enceinte figurant parmi les occupants du camp : « Imaginez qu’un petit bébé dort habituellement sous l’auvent, quand d’autres se baignent dans la piscine… C’est honteux, c’est juste criminel de faire une telle chose ! »

D’après le quotidien régional, l’occupation du terrain communal suscite des tensions parmi les habitants de Saint-Pierre-d’Argençon. La question avait d’ailleurs été longuement débattue pendant le conseil municipal du 25 juin.

Le terrain occupé par les gens du voyage est situé en zone inondable, ce qui, selon Jean-Pierre Brioulle, le maire abriessois, engage la « responsabilité morale » de la municipalité.

L’édile avait également expliqué que plusieurs membres de la famille Uhlmann travaillaient sur des chantiers de la commune.

Les élus locaux cherchent désormais une solution afin que les gens du voyage soient accueillis sur un terrain « apaisant, aux normes sanitaires » à Saint-Pierre-d’Argençon ou dans une ville voisine.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ