Hauts-de-Seine : pour lutter contre la délinquance, la ville de Colombes instaure un couvre-feu pour les mineurs

1 août 2018
Mis à jour: 1 août 2018

Dans les Hauts-de-Seine, la mairie de Colombes vient d’instaurer un couvre-feu à destination des mineurs de moins de 17 ans. Théâtre de règlements de comptes réguliers entre bandes rivales qui se disputent la mainmise sur le trafic de drogue, la municipalité espère que cette mesure contribuera à rétablir l’ordre.

Pour l’instant, seuls 3 quartiers de la ville sont visés par cet arrêté : Petit Colombes, Fossés-Jean et Europe.

Les jeunes de moins de 17 ans qui seront dehors entre 22h et 6h du matin dans ces zones pourront désormais être appréhendés par la police et conduits au commissariat.

« On a des statistiques très conséquentes avec beaucoup d’interventions qui impliquent des mineurs », a expliqué Alain Faugeras – directeur de la sécurité et de la prévention de la ville administrée par Nicole Gouetta (LR).

« Le gros des infractions auxquelles nous sommes confrontées, sont commises par des 15-17 ans », a-t-il ajouté.

Crédit : KENZO TRIBOUILLARD/AFP/Getty Images

Une mesure similaire avait été prise par la municipalité en octobre 2016.

Elle avait toutefois été levée quelques semaines plus tard suite à une requête déposée par la Ligue des droits de l’homme (LDH) devant le tribunal administratif de Pontoise.

Cette fois-ci, Alain Faugeras espère que le nouvel arrêté sera « davantage inattaquable ».

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis.

RECOMMANDÉ