Hauts-de-Seine : un boulanger propose des produits gratuits pour ceux qui ont « du mal à boucler les fins de mois »

Par Séraphin Parmentier
21 novembre 2020
Mis à jour: 21 novembre 2020

Touché par la situation de certains de ses clients depuis le premier confinement, le gérant d’une boulangerie a décidé d’installer une étagère garnie de produits alimentaires gratuits.

Patron de la boulangerie « D’un passage à l’autre » à Boulogne-Billancourt, Daniel Franco a décidé de faire un geste envers les personnes qui connaissent des difficultés financières.

Au fond de son échoppe, M. Franco a ainsi installé une étagère sur laquelle s’étalent plusieurs produits d’épicerie que ses clients peuvent emporter discrètement.

« Du mal à boucler vos fins de mois ? Servez-vous gratuitement sans demander », précise une affichette. Une initiative que le gérant a mise en place dès le premier confinement.

« J’ai monté une étagère de ma cave et c’est comme ça que j’ai commencé », a expliqué Daniel Franco à nos confrères du Parisien.

« J’ai beaucoup d’habitués et j’ai vu le changement avec la crise. Il y a de nouvelles personnes dans le besoin, qui font plus attention à leur argent », ajoute-t-il.

Parmi les produits proposés, des pâtes, des conserves ou du café. L’initiative du patron de cette boulangerie située en face de l’hôtel de ville a même inspiré certains de ses clients qui « viennent aussi avec des sacs de nourriture pour remplir les étals ».

Une initiative qui met du baume au cœur

Des clients n’hésitent d’ailleurs pas non plus à acheter une baguette supplémentaire avant de la glisser sur l’étagère solidaire pour que quelqu’un d’autre  puisse en profiter.

« Ce système, ça nous incite à la participation », confie un habitué de la boulangerie.

« Ça fait du bien franchement de voir ça. Dans notre monde aujourd’hui, c’est bien de retrouver le côté humain qu’on a un peu perdu », abonde un commerçant du quartier dans les colonnes du Parisien.

Outre la mise en place de cette étagère solidaire, Daniel Franco, qui possède une seconde boulangerie à Boulogne-Billancourt, a également créé un groupe d’entraide destiné aux commerçants dès le premier confinement.

Plus de 4000 personnes ont rejoint le groupe depuis son lancement sur Facebook.

« Maintenant, il y a aussi des experts-comptables, des avocats sur le groupe. C’est magnifique, dès qu’un commerçant pose une question, il a sa réponse », conclut M. Franco.

FOCUS SUR LA CHINE – Trump continue de lutter contre la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ