Hérault : « fatigué par sa nuit », il transporte un matelas sur son scooter et se fait arrêter par les gendarmes

Par Séraphin Parmentier
14 février 2020 Mis à jour: 14 février 2020

Le conducteur du deux-roues se promenait avec un matelas sur les routes de Montpellier, lorsqu’il a été repéré par la maréchaussée.

Le jeudi 13 février, les gendarmes de l’Hérault ont fait une rencontre pour le moins insolite sur les routes du département.

Les militaires ont en effet croisé un homme en scooter qui transportait… un matelas !

« Un conducteur, visiblement fatigué par sa nuit, a décidé de se déplacer avec son matelas, sans doute pour la terminer lorsqu’il sentira venir son prochain cycle de sommeil », rapporte ainsi la gendarmerie de l’Hérault sur sa page Facebook, photo à l’appui.

« Son idée ne pourra pas être brevetée par l’INPI, le scooter-lit n’étant pas autorisé sur les routes », ajoute la maréchaussée.

Respecter la vie des autres usagers

Et les gendarmes de rappeler quelques règles élémentaires aux usagers de la route.

« Au-delà des risques pris par le conducteur et des sanctions encourues, il met la vie des autres conducteurs en danger. Vous n’êtes pas seul sur la route : protégez votre vie, mais protégez surtout celle des autres. »

« Quelle que soit la destination finale de ce déplacement, déchèterie, domicile ou retour en magasin pour avoir passé une très mauvaise nuit, le véhicule est inadapté. Aujourd’hui, grâce à l’économie collaborative, il est facile de trouver une aide efficace, sans danger et peu onéreuse pour ce type de déplacement », conclut la gendarmerie.

RECOMMANDÉ