Hérault : il roule sur l’autoroute quand les pneus de son camion éclatent à cause d’une surcharge de plusieurs tonnes

Par Séraphin Parmentier
20 août 2019
Mis à jour: 20 août 2019

Le conducteur de la camionnette avait largement dépassé la limite de chargement autorisée.

Ce lundi, le chauffeur d’un camion circulant sur l’autoroute A9 en direction de l’Espagne a été contraint de s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence à hauteur de Baillargues après que ses pneus ont éclaté.

Rapidement arrivés sur les lieux de l’accident, les gendarmes du peloton d’autoroute de Poussan constatent que la camionnette affublée du logo d’une société belge de travaux d’intérieur présente une surcharge de 4,5 tonnes.

« Au lieu des 3,5 tonnes autorisées, le camion avait un poids total de 8,050 tonnes », indique la gendarmerie héraultaise sur Facebook. Le conducteur du véhicule a donc été verbalisé et s’est vu infliger une amende conforme à la législation en vigueur.

Une lourde amende à la clef

« Le poids total roulant autorisé pour ce type d’engin ne peut dépasser 3,5 tonnes. Chaque dépassement de 500 kilos de poids conduit à une contravention de 90 euros, ainsi qu’à une immobilisation du véhicule jusqu’à son déchargement », rappelle la maréchaussée.

Les pneus du véhicule ont éclaté sous la pression exercée par le chargement. Crédit : Gendarmerie de l’Hérault.

Le chauffeur du camion a ainsi fait l’objet de neuf contraventions de 4classe à 90 euros chacune, soit une amende totale de 810 euros. Il a également été obligé de délester son véhicule d’une partie de son chargement afin de respecter la limite fixée et d’être autorisé à circuler.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ