Un historien chinois : Pourquoi l’Amérique d’aujourd’hui ressemble à la Chine de 1949 ?

Par Frank Yue
11 décembre 2020
Mis à jour: 11 décembre 2020

L’importance du résultat final des élections présidentielles américaines de 2020 ne peut être surestimée, a souligné l’historien chinois Xin Haonian, basé aux États-Unis.

Il a comparé l’Amérique d’aujourd’hui à la Chine de 1949 ; ajoutant que si les Américains ne veulent pas que leur pays suive le destin tragique de la Chine, ils doivent choisir un dirigeant qui s’oppose au communisme.

M. Xin est l’auteur de One Country Two Systems and the Civil War of America (Un pays, deux systèmes et la guerre civile américaine) et de Which is the New China – Distinguishing Between Right and Wrong in Modern Chinese History (Quelle est la nouvelle Chine – distinguer le bien du mal dans l’histoire chinoise moderne). Il est également un orateur populaire parmi les expatriés chinois en Occident.

Dans une interview exclusive accordée à Epoch Times le 29 novembre, M. Xin a rappelé qu’avant que le Parti communiste chinois (PCC) n’arrive au pouvoir en Chine en 1949, il avait profité de la liberté des médias pour manipuler l’opinion publique. Le Parti nationaliste (ou Kuomindan – KMT) a d’abord établi une république en Chine. Mais, à mesure que le PCC répandait l’idée du communisme parmi les jeunes naïfs et incitait aux manifestations et émeutes, la République de Chine a perdu son soutien populaire. Lorsque le KMT a perdu la guerre civile, et que le PCC a déclaré la victoire en 1949, il s’est réfugié à Taïwan.

L’historien a noté que, de nos jours, le PCC trompe et empoisonne l’esprit des étudiants sur les campus des universités des pays occidentaux avec ses idées socialistes et communistes. En même temps, il les encourage à recourir à différents moyens pour subvertir le gouvernement, ce qui se manifeste clairement aujourd’hui aux États-Unis.

M. Xin a solennellement demandé : « Est-ce que l’Amérique est en train de devenir une autre République de Chine ? »

Les médias américains contrôlent l’opinion publique et déforment la vérité

Lin Wood est l’un des avocats qui mènent une bataille juridique au sujet des résultats électoraux douteux dans plusieurs États américains. M. Xin a annoncé à Epoch Times qu’il partageait entièrement l’opinion de l’avocat Wood selon laquelle les médias américains ont intensifié la censure du contenu pour empêcher les gens de connaître la vérité – en d’autres termes, les gens subissent un lavage de cerveau pareil au lavage de cerveau communiste.

L’historien a déclaré : « L’autocensure des médias était peut-être involontaire au départ, mais elle est maintenant bien volontaire. Ces médias fournissent même volontairement de fausses nouvelles, servent le PCC et le Parti démocrate américain et entraînent progressivement l’Amérique dans la ruine. »

Joe Biden, vice-président américain à l’époque, et le dirigeant chinois Xi Jinping portent un toast lors d’un déjeuner d’État en l’honneur de la Chine, tenu au Département d’État américain à Washington, le 25 septembre 2015. (PAUL J. RICHARDS/AFP via Getty Images)

« Ils (les médias) changent tout, y compris le thème de toute une conférence, les principaux participants et même les présentateurs. Ce que je mentionne n’est pas rare. Ils osent neutraliser tous ceux qui ne leur plaisent pas », a poursuivi M. Xin.

L’historien chinois pense que la situation actuelle en Amérique est similaire à celle de la Chine en 1948 et 1949, lorsque les communistes contrôlaient les médias, y publiaient des mensonges, trompaient le peuple et critiquaient le gouvernement de la République de Chine sous le prétexte de la liberté d’expression.

Le PCC : le plus grand gang criminel du monde et le « spectre d’aujourd’hui »

M. Xin a parlé de la série spéciale Comment le spectre du communisme dirige le monde, publiée par Epoch Times. Il trouve que l’on décrit très bien comment le socialisme, cette première étape du communisme, s’impose comme une idée attrayante parmi les intellectuels occidentaux.

Il a cité le texte de cette série : « La littérature, l’histoire, la philosophie, les sciences sociales, l’anthropologie, l’étude du droit, les médias et d’autres choses sont actuellement inondés de divers dérivés de la théorie marxiste. »

L’historien a précisé : « En ce moment, le même spectre se prépare à diriger les États-Unis … les actions de certains politiciens américains et de l’élite dominante sont contraires aux aspirations des États-Unis et du peuple américain. »

Selon une étude Gallup de 2019, les opinions positives sur le socialisme parmi les jeunes adultes ont varié autour de 50 % depuis 2010.

Xin Haonian a souligné que le PCC est la plus grande organisation criminelle au monde. Selon lui, le monde ne pourra pas se développer sainement si les gens ne reconnaissent pas l’influence néfaste du PCC et n’œuvrent pas activement pour le neutraliser.

ÉLECTIONS AMÉRCAINES – Trump interviendra dans le procès du Texas

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ