Hommage à Samuel Paty : « On n’a pas vu une grande diversité », regrette Vincent Moscato

Par Séraphin Parmentier
24 octobre 2020
Mis à jour: 24 octobre 2020

À travers une vidéo publiée sur sa page Facebook le 19 octobre, l’ancien international de rugby a fait part de sa peine après l’assassinat sauvage de Samuel Paty, déplorant au passage le manque de « diversité » parmi les manifestants du rassemblement auquel il s’était rendu la veille pour rendre hommage à l’enseignant.

Dans une courte vidéo relayée sur les réseaux sociaux ce lundi, l’animateur de RMC Vincent Moscato a fait part de sa colère et de son désarroi après l’assassinat barbare de Samuel Paty, un professeur d’histoire et de géographie du collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), qui a été décapité le 16 octobre par un islamiste russe d’origine tchétchène lui reprochant d’avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

« On vit une sale période. Je tenais à rendre hommage à cet instituteur, Samuel Paty. […] Ça fait énormément de peine. J’espère que les mecs vont se réveiller quand même car on n’en peut plus, on n’en peut vraiment plus. Je ne sais pas ce qu’il va falloir faire, mais il va falloir serrer la vis, vraiment », explique l’ancien international de rugby.

« Il ne faudrait pas que nous, les Gaulois, on nous prenne pour des couilles molles. Parce qu’à un moment donné, on va s’énerver, un jour on va vraiment s’énerver », ajoute-t-il.

« Hier [le dimanche 18 octobre, NDLR], on a été à la manifestation avec ma femme […] C’était pour rendre hommage, c’était triste. On n’a pas vu une grande diversité quand même… Pas vraiment vu une grande diversité… Non… C’est comme ça… Bon, je ne vais pas m’énerver car je n’aime pas faire de politique », poursuit le quinquagénaire.

« Je vais aller frapper dans un sac [de boxe], car j’ai besoin de me détendre… Je pense à ce pauvre instituteur, ça me fait de la peine… Je vous embrasse », conclut Vincent Moscato.

FOCUS SUR LA CHINE – Un militant chinois demande publiquement la démocratie et le retrait du Parti communiste chinois

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ