Un homme à la retraite transforme un vieil autobus en un « chouette cabanon » sur roues très confortable

Par Epoch times
23 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Lorsque Greg Flint, 70 ans, a pris sa retraite et que ses quatre filles sont parties à l’université, il savait qu’il voulait vivre une vie plus petite et plus simple.

Il a vendu ce qui avait été sa maison de rêve, une cabane en bois rond avec 40 000 m2 de terrain. Il espérait trouver quelque chose qui prendrait un peu moins de place et qui n’exigerait pas autant d’entretien.

Il avait toujours été un peu amoureux de l’idée d’une « maison sur roues », a-t-il dit en 2016, alors il avait été ravi d’aider un couple qu’il connaissait quand ils ont voulu réparer un vieux bus et le ramener au Mexique. Il avait commencé à tomber un peu amoureux du bus, rebaptisé d’une manière humoristique « Buster » (« Mon pote ») et quand le couple s’est séparé, il leur a proposé d’acheter le bus, ils ont refusé de prendre son argent.

Il ne s’est pas contenté d’ajouter un canapé et des panneaux à l’intérieur. Au lieu de cela, ce retraité vit dans une maison nous faisant retourner dans les années 70 à l’extérieur, mais qui ressemble à une forêt de contes de fées à l’intérieur.

« Buster est un bus Chevrolet de 9,34 m auquel on a ajouté la partie supérieure de deux fourgonnettes sur le dessus (dos à dos) avec un pare-brise supérieur à chaque extrémité. Quelqu’un d’autre avait mis en place ces caractéristiques. Les fenêtres supérieures permettaient de couvrir de nombreuses fenêtres inférieures, ce qui permettait de construire plus d’espace mural. La section avant est équipée d’un toit pop top donnant accès au pont arrière sur le toit, ce qui permet un flux d’air merveilleusement rafraîchissant en été », a déclaré Greg, parlant de l’autobus à Smaller Living à propos de l’autobus.

À l’intérieur, il a pensé à tout, ajoutant une étagère au-dessus de son lit – avec un panneau de bois supplémentaire en travers des livres pour les empêcher de glisser lorsque l’autobus bouge et des crochets au-dessus du coin cuisine pour sa petite bouilloire et ses appareils ménagers. Il y a un panneau de bois supplémentaire pour couvrir le poêle lorsqu’il a besoin d’espace supplémentaire dans la cuisine, et même un petit foyer pour les hivers froids pendant qu’il vit dans le Nord.

Les meubles ne sont pas des choses banales non plus, ce qui donne à tout l’espace un aspect boisé. Il a sculpté tous les tabourets et les sièges en bois, transformant l’intérieur de cet espace de vie mobile en quelque chose qui ressemble à un croisement entre un hébergement de bûcheron et un cabanon d’arbre magique.

« Les comptoirs, la table de cuisine et les dossiers des bancs ont tous été fabriqués à partir d’un vieux coffre en cèdre, cadeau de ma fille. Le plancher est refait avec des planches à rainure et des parquets de récupération », explique-t-il.

Ajoutez les accessoires colorés, les rideaux de sa propre touche qu’il a ajoutés et c’est le genre de maison minuscule qui allie couleur et chaleur malgré le manque de taille.

Pour Flint, c’était un projet réalisable. Il avait été constructeur de métier avant de prendre sa retraite, de sorte que la rénovation lui était familière. La meilleure partie, cependant, a été à quel point la maison est abordable pour lui tout en restant si confortable et accueillante. Il vit sur la ferme d’un ami dans l’Idaho, les aidant à entretenir leur verger et à conserver leurs terres pour pouvoir « louer » l’espace pour Buster.

« Sans Buster et cet accord commercial, j’aurais beaucoup de mal à vivre de mon petit revenu fixe », dit-il.

Certaines personnes préféreront peut-être un peu plus d’espace pour se promener à l’intérieur. Mais pour ceux qui sont envoûtés par les atmosphères magiques, ce bus ne manquera pas de vous séduire !

Photos publiées avec l’aimable autorisation de Claire Flint ( Website | Facebook)

RECOMMANDÉ