Un homme accroche des notes manuscrites de prévention du suicide sur les ponts pour convaincre les gens de ne pas sauter

Par Daksha Devnani
30 juillet 2020
Mis à jour: 30 juillet 2020

AVERTISSEMENT : cet article contient une description de scène violente et une image de blessure pouvant déranger certains lecteurs.

Un homme du quartier de Spondon à Derby s’est investi de la mission de donner de l’espoir à tous ceux qui envisagent d’attenter à leur vie en affichant sur les ponts du comté du Derbyshire des notes édifiantes les exhortant à ne pas sauter.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Rocco Hawkins, 36 ans, plâtrier, a un jour envisagé de se suicider après une agression dans la rue en février 2019, qui lui a laissé une foule de problèmes psychiques et mentaux.

Parlant de l’agression avec Epoch Times, par e-mail,  Rocco a déclaré : « J’ai été assommé. On m’a frappé à la tête et frappé à coups de poings. J’ai eu le crâne fracturé, une hémorragie cérébrale, une demi-dent arrachée, des atteintes au cou et des vertèbres fracturées. »

À la suite de l’agression, Rocco a été atteint du syndrome de stress post-traumatique et également de trouble de la personnalité limite (borderline). L’idée qu’il serait comme ça pour le reste de sa vie l’a totalement bouleversé. Après quatre semaines de séjour à l’hôpital, Rocco a même dû renoncer à son intention de faire une promenade tant cela le rendait anxieux de ne pas pouvoir regarder derrière lui en raison de la minerve qu’il portait.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Pour palier aux résurgences constantes des images de son agression, Rocco s’est réfugié dans l’alcool à des degrés d’absorption très élevés. Pendant toute cette période, souffrant de problèmes de santé mentale, son fils n’a pas été autorisé à lui rendre visite. Après quatre mois de port d’une minerve, Rocco a partagé qu’il n’en pouvait plus et qu’il ne se trouvait plus de raison de vivre. C’est alors qu’il a voulu attenter à sa vie. « J’étais complètement dans le brouillard, j’ai marché sur le pont, grimpé sur la balustrade et ensuite, je ne me souviens pas d’avoir ressenti quoi que ce soit », a déclaré Rocco.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Cependant, ce jour-là, les choses ont pris une autre tournure, car au dernier moment, deux policiers l’ont saisi et mis en sécurité. Cet acte a changé sa vie pour toujours. Après cette tentative de suicide, Rocco a passé quatre mois dans un hôpital psychiatrique, où il était sous traitement et aidé par des professionnels de la santé. Faisant allusion aux quatre mois passés à l’hôpital, Rocco se souvient qu’il lui a été difficile au début d’accepter leur aide, ne voulant pas s’ouvrir à eux. Puis, avec le temps, il leur a tout raconté, et ils ont ainsi pu élaborer un plan pour l’aider. « Je crois que ces professionnels m’ont sauvé la vie et je ne les remercierai jamais assez », a-t-il déclaré.

En janvier de cette année, c’est un homme nouveau, sorti des ténèbres que l’on a pu découvrir. « Arrivé devant la porte de l’hôpital, j’ai fermé les yeux, j’ai pris une grande respiration et je me suis dit que ma vie commençait aujourd’hui », a déclaré Rocco Hawkins. Après avoir quitté l’hôpital, transformé, il s’est senti plein d’ardeur et à eu l’idée de créer de l’espoir chez les personnes qui envisageaient de se suicider, et a ainsi commencé sa mission.

« J’ai décidé d’apposer des citations de prévention du suicide sur les ponts et également des lettres personnalisées de mon histoire », a déclaré Rocco. « J’étais abasourdi lorsque j’étais sur le pont, alors j’ai pensé que les citations pourraient être la distraction dont quelqu’un a besoin pour se changer les idées. »

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Lorsque Epoch Times a demandé à Rocco Hawkins ce qui l’avait poussé à lancer un tel projet, il a répondu que c’étaient les mots de quelqu’un qui avait commenté son statut sur Facebook lorsqu’il avait demandé de l’aide. « Une personne à qui je ne m’attendais pas, et qui m’a que dit si j’allais sur ce pont pour sauter, de surtout faire tout pour me distraire, dévier mon attention et me détourner ainsi du funeste dessein de me jeter du pont », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « J’ai pensé que si on peut me dire cela, alors on peut le dire aux autres. » Il a ensuite décidé de créer quelque chose.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Depuis le début de son engagement à soutenir les gens, Rocco, maintenant sobre depuis 10 mois, a parcouru 15 ponts en épinglant des citations sur la prévention du suicide à travers le comté et a directement aidé à sauver la vie de sept personnes.

Même si c’est difficile, ta lumière éclaire les ténèbres. Ta vie est importante. (Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Il a partagé le fait que les gens le contactent constamment pour lui demander conseil lorsqu’ils se sentent déprimés et qu’ils sont attaqués par des pensées suicidaires. Rocco Hawkins est en mesure de les aider et de leur offrir quelques techniques à partir de ce qu’il a appris à l’hôpital jusqu’à ce que l’aide arrive sur place.

Partageant l’impact positif que ses lettres manuscrites ont sur les gens, M. Hawkins a déclaré : « J’ai reçu un message d’une dame qui me remerciait beaucoup parce que j’avais sauvé la vie de son fils. Il est rentré chez lui avec ma lettre à la main et a dit à sa mère qu’elle l’avait sauvé. »

« Rocco, lorsque j’ai traversé le pont, je n’avais pas l’intention de sauter, mais j’avais le moral au plus bas et me sentais très seul. Ces messages m’ont fait pleurer – je me suis senti tellement aimé, et ça m’a touché d’avoir un rappel que tout va passer encore une fois. Ça m’a rappelé combien de gens ont besoin de moi. Merci du fond du coeur. J’ai remis tes affiches en place puisque d’autres pourront aussi en bénéficier ainsi, et je voulais te dire que tu as eu un impact. Merci, RTB. (Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Pour Rocco Hawkins, la sensibilisation à la santé mentale est très importante, car nous sommes actuellement confrontés à une crise sans précédent. Il croit fermement que les gens doivent s’ouvrir et partager ce qu’ils vivent. « Un problème partagé est un problème réduit de moitié », a expliqué Rocco Hawkins. En visitant les ponts à travers le comté, le bon samaritain a fait parler les gens d’eux-mêmes et leur a fait partager comment les choses ont changé pour eux. De plus, il gère également un groupe Facebook appelé « Bridges of Hope », où les gens partagent ouvertement leurs différentes expériences et s’entraident.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

La vie a vraiment pris un virage à 360 degrés pour Rocco Hawkins, accomplissant plus de neuf marathons et parcourant plus de 1 000 km à vélo pendant cette pandémie. Il a également partagé qu’il se sentait plus fort que jamais et qu’il est passé de la haine des gens de ce monde à l’acceptation des choses nouvelles et excitantes de sa vie. Rocco Hawkins, qui participe toujours à des séances de sevrage d’alcool, s’est également vu offrir le poste de mentor pour ses pairs.

(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

Partageant sa philosophie personnelle qui lui permet de rester motivé et fort, M. Hawkins a déclaré : « Il est urgent de mettre un coup d’arrêt à la stigmatisation qui entoure la santé mentale et de faire prendre conscience aux gens qu’il est tout à fait normal de ne pas toujours aller bien. »

Il conclut en déclarant qu’il veut faire prendre conscience aux gens « que le changement est possible et qu’il en est la preuve vivante ».

Voici d’autres citations que M. Hawkins a affichées sur les ponts

« Mets ta main sur ton coeur. Le sens-tu ? C’est ce qui donne un sens à la vie. Il y a une raison pour laquelle tu es en vie » (Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)
« Quand tu as envie de tout abandonner, rappelle-toi ce qui t’a fait tenir le coup jusqu’à présent. » (Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)

« Tu es une personne belle, gentille, intelligente, aimable, rayonnante, épatante, tu vaux la peine […] »(Avec l’autorisation de Rocco Hawkins)
Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ