Un homme est accusé de cruauté envers les animaux après avoir placé de la nourriture pour chats sur des hameçons

27 mai 2019
Mis à jour: 11 juillet 2019

Un homme de Pennsylvanie a été accusé après s’être rendu pour cruauté envers les animaux.

Kenny Rowles, 27 ans, a été incarcéré après avoir été traduit en justice le 22 mai, a rapporté Fox 43. Il est détenu sous caution de 89 228 euros (100 000 $ US).

Selon la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), Kenny Rowley appâtait des hameçons avec de la nourriture et nourrissait les chats errants.

« Il y avait une ficelle avec un crochet, puis il y a mis de la nourriture et l’a laissé pendre pour le chat, et le chat a avalé le tout », a dit Dawn Mandygral, qui dirige le groupe de sauvetage, à WNEP-TV, une station locale, en avril. « Il pêchait délibérément, il cherchait des chats. C’est ce qu’il a dit. »

Il y en a eu au moins deux autres « avec de la ficelle qui sortait de leur bouche », a-t-elle ajouté.

Des bénévoles du centre de sauvetage animalier, Happy Hearts and Tails Safe Haven Animal rescue, ont trouvé un chat errant avec un hameçon enfoncé dans sa bouche dans une maison abandonnée, ce qui a déclenché une enquête.

Le Dr Inayat Kathio, qui a traité le chat trouvé, a dit que le traitement était coûteux.

« Enlever la ficelle de l’estomac, ça coûte de l’argent », a dit Dr Kathio ».

« J’ai drainé les abcès du chat et je lui ai administré un traitement. Ça coûte beaucoup d’argent. »

Une enquête menée par des agents de la SPCA les a amenés à sortir un mandat le 21 mai. Kenny Rowles s’est rendu en fin de journée.

« Les accusations que nous avons portées contre lui étaient des actes de torture. La torture est une douleur prolongée, sans fournir de soins vétérinaires. La plaie a été infectée. Il était dans un très mauvais état, le chat », a déclaré Lisa Devlin, agente de police de la SPCA, au Citizens’ Voice. « C’était très nuisible pour le chat, alors je suis reconnaissante que le système judiciaire intervienne maintenant, et nous obtiendrons justice. »

L’agente Lisa Devlin a dit qu’elle est allée chez Kenny Rowley et lui a parlé des preuves qui le reliaient aux hameçons. Elle a dit qu’il a admis avoir pris des morceaux de viande, les avoir attachés à une ficelle et à une ligne de pêche, et avoir lancé la viande à partir de son porche arrière.

Il s’est décrit alors comme attendant de « nourrir les chats et jouer avec eux ».

Lisa Devlin a parlé à Kenny Rowley du chat avec l’hameçon enfoncé dans sa bouche et Kenny Rowles s’est mis à pleurer.

Kenny a plus tard dit aux policiers qu’il avait utilisé des hameçons de pêche pour appâter la nourriture.

Il a comparu au tribunal et après s’être retourné, il est parti en larmes, selon The Citizens’ Voice.

« Les accusations sont très graves, c’était très nocif pour le chat », a déclaré l’agente Lisa Devlin au Times-Leader après que Kenny Rowles eut été traduit en justice. « Je suis reconnaissante que le système judiciaire intervienne maintenant et obtienne justice pour Tollie. »

 « L’intention était un peu inquiétante. La négligence est une chose, mais l’intention de nuire intentionnellement et sciemment, comme le dit la loi, c’est inquiétant », a ajouté Mme Devlin. Elle a dit que le chat est en famille d’accueil. Happy Hearts a partagé une photo de Tollie le 23 mai, disant que « c’est un garçon merveilleusement résistant ».

« Regardez notre Tollie. Il est si content et paisible. Mon cœur est si heureux de le voir reposer si paisiblement. Remercions sa mère nourricière, car il ne pourrait pas rêver d’une meilleure personne pour l’aimer. Cette photo m’a été envoyée aux petites heures de la nuit… elle a été capable de capturer cette photo parfaite », a dit le groupe.

« Puissiez-vous être puni dans toute la mesure de la loi, Kenny Rowles pour ce que vous avez fait à ce précieux chaton. Vous n’avez pas brisé son esprit, c’est un être merveilleusement résistant. Qui ne mérite rien de moins que ceci. Être aimé et chéri. »

RECOMMANDÉ