Un homme aperçoit un lézard géant grimper sur sa porte moustiquaire, à quelques centimètres de lui

Par Epoch Times
13 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Un Australien affirme avoir été forcé de prendre des mesures drastiques lorsqu’il a aperçu un lézard géant tenant un lapin dans ses mâchoires.

Malcolm Thorn, de Sydney, soutient qu’il s’agissait d’un varan mesurant 1,5 m de long, selon le Daily Mail.

Malcolm a relaté que le lézard a grimpé jusqu’à sa porte arrière à environ 20 cm de l’endroit où lui et son chien se trouvaient. Le lézard, se souvient-il, était presque aussi grand que la porte.

L’homme s’est emparé de son appareil photo et a pris des portraits. Puis, il a attrapé un râteau.

Après avoir utilisé le râteau pour dégager le lézard, le lapin « couinait de douleur », mais le lézard l’a lâché et la pauvre bête s’est mise à « boiter », dit-il.

Malcolm affirme que lorsque le lézard est tombé par terre, il s’est dirigé droit vers lui.

« Je pensais qu’il allait me monter dessus », relate l’homme de 75 ans au Mail. Il a de nouveau utilisé le râteau pour tenir le varan à distance avant que ce dernier ne s’enfuie.

Le varan de Mac Rae, une nouvelle espèce trouvée en Nouvelle-Guinée, un endroit privilégié de protection de la faune où plus de 1 000 espèces ont été découvertes sur une période de 10 ans, soit en moyenne deux espèces par semaine. (Brian Gratwicke/Wikimedia)

Malcom a noté que, bien qu’il ait déjà vu des lézards semblables auparavant, ils ne s’étaient jamais approchés autant de lui. Par le passé, des lézards avaient essayé de voler des œufs de dindes sur ses terres.

Comme les dindes n’avaient pas pondu d’œufs, le varan s’est tourné vers le lapin.

Un Lanthanotus borneensis, de son nom scientifique, ou Earless Monitor Lizard en anglais, dans la nature. (Indraneil Das)

Par le passé, Malcolm a également aperçu des wallabies, des échidnés et un certain nombre d’oiseaux, rapporte le Mail. Ce dernier croit que le lapin a survécu à l’épreuve, dit-il.

Selon le musée de Queensland, les varans « sont considérés le plus grand lézard vivant du monde, le dragon de Komodo (Varanus komodoensis) d’Indonésie mesurant plus de 4 mètres. Le dragon de Komodo ressemble au varan bigarré (Varanus varius) et il existe des preuves fossiles suggérant que les dragons de Komodo ont déjà vécu en Australie. »

Un dragon de Komodo au parc national du Dragon de Komodo (via Shutterstock)

Le site explique : « Tous les varans sont carnivores et consomment tout ce qu’ils peuvent attraper : insectes, petits mammifères, grenouilles, oiseaux et reptiles. Les plus grandes espèces s’attaquent même aux gros serpents très venimeux. Un perentie (ou varan gigantesque) momifié de la collection du musée Queensland est mort pendant une tentative ratée de manger un échidné. L’échidné est encore fermement ancré dans sa bouche (ce spécimen peut être vu à l’Informathèque du musée). Les varans jouent aussi le rôle de vidangeurs de la nature, et il n’est pas rare de les voir émerger des carcasses de vaches mortes. »

En janvier 2019, un varan a mordu une fillette de 8 ans sur une plage de Brisbane, en Australie, a rapporté le Guardian.

« C’était un incident très préoccupant », a déclaré Jayney Shearman, superviseur principal des opérations.

« Alors qu’elle se promenait dans un terrain de camping elle a été attaquée par un varan qui lui a fait une vilaine lacération. »

« Il a été difficile de d’extirper le varan du pied de l’enfant, et il a fallu deux ou trois personnes pour l’enlever de son pied. »

En ce qui concerne la jeune fille, « elle était très angoissée (…) Toute espèce sauvage est notoirement imprévisible et, cette fois-ci, il s’agissait d’une attaque virulente et sauvage », a dit M. Shearman.

RECOMMANDÉ