Un homme atteint d’un cancer en phase terminale réalise son souhait de peindre sa maison pour sa femme – grâce à sa communauté

Par Epoch Times
14 octobre 2020
Mis à jour: 14 octobre 2020

Si vous n’aviez plus que quelques mois à vivre, que voudriez-vous faire pour vos proches avant la fin de votre séjour sur cette terre ?

Pour un homme de Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, aux États-Unis, il s’agissait de repeindre l’extérieur de sa maison pour sa femme ; et avec l’aide de sa communauté locale, sa dernière volonté a été exaucée.

L’an dernier, Tim Gjoraas, professeur de sciences au lycée de Washington, a appris en juillet qu’il ne lui restait que quelques mois à vivre.

« J’ai réalisé que je n’allais pas gagner ce combat », a déclaré Tim Gjoraas à CNN.

(Avec l’aimable autorisation de Tim Gjoraas)

Il savait que les derniers mois de sa vie lui offraient un temps précieux avec sa famille. Il a donc remballé ses affaires dans la classe qu’il animait depuis 22 ans et a laissé derrière lui un travail qu’il aimait, voulant profiter au maximum du temps qui lui restait.

« Je n’enseignerai probablement plus jamais dans une salle de classe. Comme je suis sûr que certains d’entre vous le devinent », a-t-il écrit dans un post sur les médias sociaux. « Pour l’instant, sachez que je me sens bien et que je prévois de nombreux voyages avec ma famille pour que nous puissions nous faire autant de souvenirs que possible. »

Tim a déclaré que depuis son diagnostic, la communauté s’est mobilisée autour de lui et de sa famille, en organisant des collectes de fonds et en les aidant de toutes les manières possibles.

La maison a été peinte samedi. (Avec l’aimable autorisation de Tim Gjoraas)

Mais lorsque Tim a mentionné à un ami qu’il souhaitait pouvoir repeindre l’extérieur de sa maison, il ne s’attendait pas à l’immense élan d’amour qu’il allait bientôt vivre.

« Je lui ai simplement demandé si l’été prochain, que je ne verrais probablement pas, il pouvait la peindre pour ma femme », a déclaré Tim.

Après avoir entendu parler du souhait de Tim, Doug Rinken, enseignant à la retraite, a réuni un groupe de personnes solidaires pour peindre la maison.

Lorsque Tim a vu le groupe de personnes devant sa maison, il a été stupéfait.

« Il m’a dit qu’il avait reçu beaucoup d’aide, mais je ne savais pas que cela allait représenter toute ma carrière, des gens de toutes mes années au lycée de Washington », a déclaré Tim au quotidien local Argus Leader.

Ils ont peint l’extérieur de la maison en cinq heures seulement. Ensuite, ils sont restés sur place et ont sympathisé, en ouvrant quelques bières et en racontant de vieilles histoires.

Tim Gjoraas tient une bière Budweiser qu’il a bue en l’honneur d’un collègue décédé. (Avec l’aimable autorisation de Tim Gjoraas)

Selon M. Gjoraas, l’expérience est encore plus significative en raison des personnes qui y ont participé.

« J’ai été en quelque sorte arraché de la classe cette année, et cela me manque », a-t-il partagé. « Je me sens vraiment bien de me retrouver avec mes collègues. Ils font quelque chose de vraiment spécial pour ma famille, mais je peux également parler un peu du lycée de Washington avec eux et partager de vieilles histoires. »

FOCUS SUR LA CHINE – Lutter contre le prélèvement forcé d’organes

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ