Un homme ayant du mal à regarder la télé reçoit le diagnostic d’une tumeur au cerveau

Par Jack Phillips
3 octobre 2019 Mis à jour: 3 octobre 2019

Une énorme tumeur au cerveau a été découverte après qu’un homme a déclaré avoir de la difficulté à voir la télévision.

Harry Mockett, un musicien du Royaume-Uni, a déclaré à l’agence de presse South West News Service (SWNS) qu’il avait remarqué que son acuité visuelle se détériorait car il avait de la difficulté à lire le texte du jeu télévisé Qui veut être un millionnaire ?.

L’homme de 21 ans s’est rendu chez un ophtalmologiste pour se faire prescrire des lunettes. Au bout d’une semaine, il n’a vu aucune amélioration et sa vision est restée floue.

L’ophtalmologiste a alors repéré une masse derrière son œil et lui a dit d’aller consulter un médecin.

« Je n’avais pas d’autres symptômes que ma vision qui semblait se brouiller, et je pensais que j’avais juste besoin de lunettes – je ne me doutais pas du tout que j’avais une tumeur au cerveau », dit Harry.

Les tests des médecins ont révélé qu’il avait un craniopharyngiome et lui ont dit que la tumeur de la taille d’une balle de golf poussait contre son nerf optique, causant une vision trouble. Il n’avait pas d’autres signes révélateurs d’une tumeur au cerveau, comme des troubles de la mémoire ou du sommeil, des nausées ou des vomissements, ni de somnolence.

Une photo de l’Institut national américain de la santé montre une radiographie d’une tumeur à craniopharyngiome. Ce n’est pas la tumeur de Harry Mockett. (NIH / domaine public)

« J’ai fait beaucoup d’examens à l’hôpital la semaine suivante, et on m’a demandé de passer une IRM, mais je n’y ai pas prêté trop attention. Je pensais vraiment que j’allais très bien, je me sentais en parfaite santé – je suis même allé à un concert avec mes copains deux jours avant l’IRM », explique-t-il.

Selon l’Association caritative Brain Tumor Research, on lui a « diagnostiqué un craniopharyngiome, un tumeur pour laquelle il a subi une chirurgie urgente – de la taille d’une balle de golf. Toute croissance ultérieure aurait pu le rendre aveugle ou même le tuer ».

La tumeur a causé des dommages irréversibles à son hypophyse, et Harry a également contracté une méningite à la suite de la chirurgie, selon le journal local Northhampton Chronicle.

« Au cours des sept semaines suivantes, j’ai subi plusieurs opérations pour traiter les complications de ma chirurgie, puis deux mois de protonthérapie à Essen, en Allemagne. Après la fin du traitement, j’ai été ravi d’apprendre que toutes les cellules tumorales restantes avaient été enlevées. Petit à petit, je me suis senti plus fort, et ce fut un soulagement pour mes amis et ma famille quand j’ai recommencé à jouer de la guitare », dit-il.

Illustration d’un patient hospitalisé/ (Engin_Akyurt/Pixabay)

L’article de SWNS indique qu’il a subi une intervention chirurgicale d’une durée de 6 heures qui a enlevé environ 98 % de la tumeur dans son cerveau.

Il a reçu une protonthérapie par faisceau de protons dans un centre en Allemagne – selon le site Web – ajoutant qu’il récupère et qu’il a depuis composé de nouveau de la musique.

« Tout s’est passé si vite : un jour, je me détendais à la maison, le lendemain, ils m’ont emmené en chirurgie pour me sauver la vie », a-t-il dit à SWNS. « Ça fait du bien de reprendre le contrôle de sa vie après cette année infernale, et j’ai hâte de retrouver un avenir plus positif après avoir combattu et vaincu une tumeur au cerveau. »

RECOMMANDÉ