Un Chinois adopte un chien abandonné, qui se révèle être un ours

11 mai 2016
Mis à jour: 12 juin 2016

Un fermier chinois a adopté un « chien » abandonné insolite, avant de découvrir que l’animal était en fait un ours. Le fermier, dont le nom n’a pas été donné, a décidé d’adopter le petit animal plusieurs semaines après l’avoir vu affamé dans les rues, selon The Mirror, citant un article d’un média d’État chinois.

L’homme pensait qu’il s’agissait d’un Kunming Dog, une race de chiens domestiques. En conséquence, il l’a gardé et l’a élevé comme si c’était un chien. Mais après quelques semaines, il a remarqué que l’animal gagnait en largeur, avait des pattes avant inhabituelles et pas de queue.

Des fonctionnaires l’ont alors surpris, en lui disant que son « chien » se révélait être un ours noir d’Asie, une espèce menacée.

Ours noir d'Asie (Guérin Nicolas via Creative Commons)
Ours noir d’Asie (Guérin Nicolas via Creative Commons)

Ils lui ont dit que la fourrure blanche sur sa poitrine le rendait facilement identifiable. L’animal avait été trouvé à Dehong Dai dans la préfecture autonome de Jingpo, dans la province du Yunnan.

Les fonctionnaires ont dit qu’il avait dû perdre sa mère dans une forêt proche. Ils ont ajouté que si les gens l’avaient reconnu comme étant un ours noir d’Asie, ils l’auraient capturé pour le mettre en élevage ou l’auraient tué.

L’animal a été transféré dans un foyer proche à des fins d’élevage.

Les ours noirs d’Asie sont menacés par le braconnage. Leurs pattes sont recherchées comme des mets fins. Mais ce n’est pas la première fois qu’un Chinois adopte un chien qui se révèle être finalement un ours.

Plus tôt cette année, il a été rapporté qu’un homme dans la province du Yunnan avait acheté des ours, pensant avoir affaire à des chiots. Il a découvert plus tard qu’il s’agissait également d’ours noirs d’Asie.

Les animaux ont atteint rapidement un poids de 45 kilos, avant que l’homme, Wang Kayui, réalise que quelque chose clochait. La police est aussitôt venue prendre les ours de Wang des cages où il les gardait.

Les ours noirs d’Asie sont considérés comme étant « en danger » selon l’Union internationale pour la conservation de la nature. La déforestation est une cause importante de leur vulnérabilité.

Version originale : Chinese Man Takes in Stray Dog, but It Turns Out to Be a Bear

RECOMMANDÉ