Un homme commence un service gratuit de tonte de pelouse pour les personnes âgées après avoir perdu son emploi à cause du Covid-19

Par CNN
11 septembre 2020
Mis à jour: 11 septembre 2020

Lorsqu’un homme de Wayne, dans le New Jersey, a perdu son emploi au milieu du confinement, il a décidé de ne pas laisser la crise prendre le dessus.

Brian Schwartz, 39 ans, a travaillé dur en tant que responsable de la publicité numérique à New York, à tel point que sa femme se résolvait souvent à s’éloigner de son ordinateur. Bien que sa vie ait été bouleversée après avoir perdu son emploi, Brian Schwartz a affronté la vie sans détour.

Avec son grand-père décédé en tête, M. Schwartz a réalisé que les personnes âgées et les vétérans de sa communauté menaient des combats plus importants contre le Covid-19. Et il a voulu aider.

Le service « “I Want To Mow Your Lawn » (je veux tondre votre pelouse) de Brian Schwartz propose de tondre gratuitement les pelouses des personnes âgées et des vétérans. (Avec l’aimable autorisation de Brian Schwartz)

Brian Schwartz a décidé que la tonte du gazon était un service socialement éloigné qu’il pouvait fournir gratuitement aux personnes âgées de plus de 65 ans. C’est ainsi qu’est né « “I Want To Mow Your Lawn » (Je veux tondre votre pelouse) – son service gratuit.

« J’aime les grands-parents », a déclaré M. Schwartz à CNN. « Je ne peux qu’imaginer le stress qu’ils subissent tous. J’ai réalisé que beaucoup d’entre eux (les personnes âgées) ont des revenus fixes, alors je me suis dit qu’il y avait une façon créative de les aider. Pas seulement physiquement, mais aussi mentalement. »

L’ancien annonceur a utilisé ses connaissances en marketing pour créer un site web et une page Facebook.

« Avec tout ce qui se passe dans le monde, c’est le moins que je puisse faire pour nos voisins âgés », écrit-il sur son site web, IWantToMowYourLawn.com.

« J’aime les grands-parents. Les miens me manquent. Ça fait du bien d’aider. […] Il cherche aussi à aider les personnes âgées handicapées ! Je crois qu’en mettant un peu de bien dans l’univers, tout revient. »

(Illustration – WKanadpon/Shutterstock)

Peu de temps après avoir envoyé un communiqué de presse aux médias locaux pour faire connaître sa mission, son service de pelouse gratuit a commencé à prendre de l’ampleur. Il a obtenu son premier client à la fin du mois de juin. Depuis lors, M. Schwartz, qui n’avait que peu d’expérience en matière d’aménagement paysager avant sa nouvelle entreprise, a pris en charge plus d’une dizaine de personnes âgées.

Avant chaque prestation, Brian Schwartz charge son matériel de jardinage à l’arrière de sa Jeep et se met au travail. Il s’assure de maintenir une distance sociale en appelant les clients par téléphone à son arrivée, et envoie des câlins aériens aux clients qui l’apprécient.

Il n’accepte pas les pourboires, mais beaucoup ont fait des dons pour aider à payer le prix de l’essence ou pour soutenir des organisations à but non lucratif qui lui tiennent à cœur et qu’il mentionne sur son site web. Il propose désormais ses services dans quatre comtés du New Jersey : le comté de Passaic, le comté de Morris, le comté de Bergen et le comté d’Essex.

(Illustration – Tretyakov Viktor/Shutterstock)

Deux voisins qui ont également perdu leur emploi pendant la pandémie ont même rejoint le paysagiste novice dans sa mission.

M. Schwartz a déclaré qu’il prévoit de continuer à développer son service gratuit de tonte de pelouse alors qu’il réfléchit à sa prochaine évolution de carrière. Il encourage les autres personnes qui sont confrontées à des difficultés en raison de la pandémie à continuer à travailler en réseau et à ne jamais abandonner.

D’ici là, Brian Schwartz a déclaré qu’il continuera à suivre son cœur.

FOCUS SUR LA CHINE – Des poissons morts sur 4 km de plage en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ