Un homme de 21 ans, tué dans un accident alors qu’il aidait un conducteur en détresse : « Il vous aurait donné tout ce que vous voulez »

Par Louise Bevan
11 octobre 2020
Mis à jour: 11 octobre 2020

Lorsqu’un habitant de Jacksonville, en Floride, âgé de 21 ans, s’est précipité pour aider un conducteur en détresse, il n’aurait jamais imaginé qu’il allait rendre son dernier soupir dans les instants suivants.

Les parents au cœur brisé ne pouvaient trouver la paix que dans le fait que leur jeune fils soit mort comme il a vécu : en servant les autres.

La tragédie s’est déroulée après que Carnell Jones, un employé de l’entrepôt de Publix, a rencontré un véhicule accidenté et un conducteur en détresse au petit matin du 4 octobre.

Autoroute 295 à Jacksonville, Floride (JamieS93/CC BY 3.0)

En s’arrêtant sur l’autoroute 295, juste au nord de Wilson Boulevard, Carnell a poussé la voiture accidentée sur l’accotement de la voie centrale de l’autoroute, a rapporté News 4 Jax. Une femme de 19 ans, dont on pense qu’elle est à l’origine un passager de la berline pour handicapés, aidait Carnell à pousser le véhicule.

Un véhicule venant en sens inverse les a percutés, selon une déclaration de la patrouille routière de Floride, tuant les deux bons samaritains sur place, selon le rapport. Le conducteur du véhicule venant en sens inverse et le conducteur de la voiture accidentée ont tous deux été blessés.

Les parents de Carnell ont depuis attesté que leur fils ne connaissait pas les personnes qu’il aidait, selon les informations.

« Tout parent souhaite être celui qui mourra en premier », a déclaré la mère, Michelle Denson, à News 4 Jax, rappelant le traumatisme de devoir identifier le corps de son fils sur le lieu de l’accident.

« Je ne suis pas différente. J’aimerais être la première, et en marchant pour voir son corps, j’ai dit au Seigneur : ‘Si vous me mettez [à sa place], ça ira. J’ai vécu ma vie’ », a-t-elle dit.

« Il n’avait que 21 ans. Ce n’était qu’un bébé. »

(Illustration – Nomad_Soul/Shutterstock)

Ken Jefferson, l’expert en criminalité et sécurité de News4Jax qui a passé plus de deux décennies au bureau du shérif de Jacksonville, a mis en garde contre le danger d’aider les autres sur l’autoroute.

« Même si vous avez des feux de détresse, n’oubliez pas que la vitesse maximale est de 95 à 105 km par heure ou plus », a-t-il déclaré. « Le temps de réaction des gens est très lent. »

La meilleure chose à faire pour les conducteurs, a conseillé Jefferson, est d’essayer d’amener votre véhicule défectueux sur l’accotement avant qu’il ne tombe en panne.

(Illustration – Kwangmoozaa/Shutterstock)

Carnell laisse dans le deuil ses parents et une famille élargie aimante, dont sept frères et sœurs, tous extrêmement fiers du jeune homme qu’ils ont élevé.

« C’était Carnell », a déclaré Michelle. « Aider tout le monde et faire tout pour tout le monde. Il vous donne tout ce que vous voulez – la chemise qu’il porte, n’importe quoi.»

« C’était tout Carnell », a-t-elle dit.

Ce fut le père de Carnell, Michael Denson, qui a aidé son fils à obtenir son emploi dans un entrepôt de Publix après avoir observé l’éthique de travail de Carnell et sa volonté de suivre les directives. Carnell est monté en flèche, économisant suffisamment d’argent sur ses chèques de paie pour verser un acompte pour sa première maison à l’âge modeste de 21 ans.

« Il était un leader là-bas », a déclaré Michael, « et tout le monde à l’entrepôt l’aimait. »

Les funérailles de Carnell auront lieu le 9 octobre à l’église baptiste de Cedar Creek sur Lane Avenue, a rapporté le First Coast News.

FOCUS SUR LA CHINE – Arrestation de la mère de la virologue Yan Limeng en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ