Un homme dit que le «chiot» qu’il a adopté il y a deux ans est devenu un ours

Par Epoch times
25 juin 2019 Mis à jour: 13 juillet 2019

Beaucoup d’amoureux des animaux seraient déchirés de voir un chaton ou un chiot abandonné sur le bord de la route, et souhaiteraient en prendre soin eux-mêmes. Un homme a eu le même sentiment, mais le résultat a été inattendu.

Un homme a trouvé ce qu’il croyait être un petit chiot noir sur le bord de la route en 2017, il l’a rapporté chez lui et en a pris soin, pour découvrir deux ans plus tard que c’était un ours noir, a rapporté KNews le 23 juin, une chaîne chinoise en ligne de nouvelles.

Li nourrissant l’ours. (Utilisateur : KNews/Weibo.com)

L’homme, nommé Li Lianggui, a trouvé l’ours dans la ville de Pu’er, province du Yunnan, Chine. À l’époque, il pensait qu’il s’agissait d’un chiot abandonné, alors il a décidé de le ramener chez lui pour l’élever lui-même.

Ce que Li pensait être un chien était en fait un ours noir d’Asie de 75 kg. Ces ours sont aussi parfois appelés ours du Tibet, ours à collier ou encore ours à collier du Tibet, en référence à la tache en forme de croissant de lune sur sa poitrine.

Un ours noir d’Asie présentant la forme d’un croissant de lune sur sa poitrine. (Wrocław zoo par Guérin Nicolas[CC BY-SA 3.0 (ept.ms/2Bw5evC)])
Bien que les ours étaient autrefois présents dans une grande partie des basses terres de Chine, ils sont maintenant confinés pour la plupart dans les provinces du sud, dont le village natal de Li.

« À l’époque, nous ne savions pas que c’était un ours », a dit Li d’une voix rauque à KNews. « On pensait que c’était un chiot, alors on l’a élevé. »

Li Lianggui. (Utilisateur : KNews/Weibo.com)

Le rapport disait que Li nourrissait son « chiot » de légumes et de fruits. Mais avec le temps, il a remarqué que son animal devenait de plus en plus gros.

Quand il s’est finalement rendu compte qu’il élevait un ours au lieu d’un chien, Li a contacté les autorités locales.

L’ours de Li. (Utilisateur : KNews/Weibo.com)

Le 14 juin, l’ours a été transféré au refuge provisoire de Pu’er Wildlife.

En Chine, l’ours noir d’Asie est un animal protégé.

RECOMMANDÉ