Un homme quitte son emploi bien rémunéré pour construire des centaines de lits superposés à des enfants qui dorment par terre

10 mai 2019
Mis à jour: 10 mai 2019

Un homme de l’Idaho allait acheter du bois lorsqu’il a appris que des enfants de sa communauté n’ont pas de lit et doivent dormir par terre chaque nuit. Il a quitté son emploi bien rémunéré, a fondé une association de bienfaisance dans l’atelier de son garage et n’a jamais regardé en arrière.

Bien sûr, cela ne s’est pas fait instantanément.

Lorsque le fidèle de l’église de Twin Falls, Luke Mickelson, a réalisé pour la première fois à quel point le besoin était généralisé, il l’a décrit comme une « révélation ». Il s’est souvenu des images déchirantes du nombre d’enfants qui dormaient chaque nuit au sol sur un tas de leurs vêtements personnels et il a été choqué.

« Cette petite fille avait un nid de vêtements, cela ressemblait à un nid de petit oiseau », a-t-il raconté via CNN. « Et c’est ce sur quoi elle dormait, c’était ça son lit. Quand nous avons livré le lit, elle l’a serré dans ses bras et ne pouvait tout simplement pas le lâcher. »

Il a ajouté : « Ces enfants que nous servons dans notre communauté nous viennent de tous les horizons. Ils ne sont pas entrés dans cette situation à cause de leurs choix. »

« Il y a beaucoup de situations où des parents seuls fuient la violence. Beaucoup de situations de placement en famille d’accueil, où les parents, les grands-parents ou les frères et sœurs tentent d’aider. Beaucoup de sans-abri, des gens qui essaient de se remettre sur pied. Un lit de 200 € ou 300 € est tout simplement hors d’atteinte. »

Cela a inspiré Luke Mickelson à commencer à construire des lits pendant son temps libre en 2012. Il a acheté les matériaux de sa propre poche et utilisé le lit superposé de sa propre fille comme modèle pour la conception, en observant certaines règles de sécurité.

Âgé de 41 ans, cet homme originaire de l’Idaho était jadis un joueur de football américain au lycée. Il a fini par devenir père et mari, avec une carrière très fructueuse et très rentable.

Le projet s’est vite multiplié. Cela a commencé en tant que petite opération de recrutement de famille et d’amis dans son garage. Lorsque la nouvelle a été dévoilée, la communauté au sens large a voulu se joindre à la cause caritative. Leur première année de production a compté 11 lits, mais ce n’est rien par rapport à ce qu’ils ont accompli par la suite.

La deuxième année, ils ont construit 15 lits et le nombre a doublé chaque année. Jusqu’en 2017, l’équipe a construit 612 lits superposés pour les enfants nécessiteux.

Leur opération s’est développée et a vu son organisation s’améliorer. M. Mickelson lui a donné un nom : Sleep in Heavenly Peace, et c’est devenu un organisme de bienfaisance à part entière, non seulement dans leur communauté, mais dans tout le pays. Ils comptent actuellement 65 sections et fournissent des manuels de formation et de construction à leurs quelque 15 000 bénévoles à travers le pays.

Leur devise est « Aucun enfant ne dort par terre dans notre ville ».

À un moment donné, Luke a dû choisir entre son travail bien payé et sa passion d’aider les enfants. Il a choisi les enfants et n’a pas gagné beaucoup d’argent.

« Je me suis rendu compte que le besoin que j’avais n’était pas financier », a-t-il expliqué. « Ce dont j’ai besoin, c’est de voir la joie sur le visage des enfants, sachant que je peux faire la différence. »

Heureusement, une entreprise sympathique a aidé le père et sa famille à continuer de faire une différence dans la vie de tout ces gens.

À ce jour, Sleep in Heavenly Peace a construit et fourni plus de 1 550 lits superposés à des enfants dans le besoin.

Vous avez apprécié cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis !

RECOMMANDÉ