Un homme reconnu coupable du meurtre et du viol de sa nièce de 5 ans est condamné

Par Zachary Stieber
29 septembre 2019 Mis à jour: 29 septembre 2019

Un homme de l’Utah reconnu coupable d’avoir enlevé sa nièce avant de l’agresser sexuellement et de la tuer a été condamné cette semaine à la prison à vie.

Elizabeth Shelley, 5 ans, a disparu pendant le week-end du Memorial Day, un jour férié aux États-Unis. Son corps a été retrouvé le 29 mai.

Alex Whipple, son oncle de 21 ans, a dit aux policiers où se trouvait le corps de la jeune fille et a avoué l’avoir tuée. Le chef de la police de Logan, Gary Jensen, a déclaré lors d’une conférence de presse que M. Whipple avait dit aux policiers où se trouvait la jeune fille après qu’on lui a promis que les procureurs ne demanderaient pas la peine de mort.

M. Whipple a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle le 24 septembre.

Le juge de district Kevin Allen a dit à M. Whipple, lors de la détermination de la peine, que les crimes étaient si odieux qu’il s’est senti obligé d’imposer la peine maximale.

«Vous ne verrez jamais la lumière du jour », a déclaré Allen, selon le Salt Lake Tribune. «Vous ne respirerez plus jamais l’air libre. Ce que vous avez fait était si horrible et vil que vous devez passer le reste de votre vie en prison ».

Elizabeth Shelley, 5 ans. (Département de police du compté de Logan)

L’avocat du comté de Cache, James Swink, a déclaré que le crime commis par Whipple était le pire qu’il ait connu au cours de ses 22 années de carrière dans l’application de la loi.

« Il n’y a pas de pire crime que ce que l’accusé a commis », a-t-il déclaré. « Il n’y a pas de pire crime que d’agresser sexuellement [sa nièce] et de couvrir l’acte en lui retirant la vie pour la réduire au silence. »

La famille d’Elizabeth a attaqué M. Whipple devant le tribunal.

Zachary Black, un autre oncle de la fille, a dit : « Tu es une ordure. J’espère que tu passeras le reste de ta vie dans une petite boîte. »

M. Whipple a plaidé coupable en août pour meurtre, enlèvement et agression sexuelle dans le cadre d’un accord excluant les accusations d’entrave à la justice et de profanation d’un corps.

L’avocat de M. Whipple, Shannon Demler, a déclaré que son client savait qu’il avait commis un acte horrible et qu’il était prêt à accepter sa peine.

Il a ajouté que M. Whipple avait grandi dans une famille « imparfaite », avait été maltraité physiquement dans son enfance et avait développé des problèmes de santé mentale et de toxicomanie pendant qu’il était sans-abri.

Me Demler a demandé au juge de prononcer une peine qui donnerait à M. Whipple la possibilité de s’en sortir un jour s’il était réhabilité. Il a ajouté que M. Whipple semblait être un jeune homme poli et sympathique dans leurs interactions depuis le crime.

« Au fond de lui, il a du bon », a dit Me Demler. « Je sais que les gens dans cette salle peuvent ne pas le croire. »

Les parents se souviennent d’Elizabeth, connue sous le nom de Lizzy, comme d’une petite fille douce et heureuse qui adorait dessiner, passer du temps en plein air et les papillons arc-en-ciel. Un panneau d’affichage avec des images de Lizzy et de papillons arc-en-ciel était placé sur un chevalet devant la salle de tribunal. Une ‘défenseuse’ des victimes qui travaillait avec la famille a apporté une paire de chaussures de tennis de couleur arc-en-ciel que Lizzy était ravie de porter à la maternelle.

La mère de Lizzy, Jessica Black, n’est pas venue au tribunal parce qu’elle a déclaré qu’elle ne pouvait pas supporter d’être dans la même pièce que son frère, mais elle a ensuite parlé à des journalistes et libéré des papillons rappelant sa fille.

Elle a qualifié la journée de difficile et a déclaré que c’était «des mois sombres» depuis le meurtre de sa fille mais a remercié la communauté pour son soutien.

« Je donnerais tout pour la retrouver, la serrer dans mes bras et la tenir une fois de plus », a-t-elle dit en pleurant. « Nos vies ne seront plus jamais les mêmes. Nous n’oublierons jamais notre fille adorée, ainsi que le bonheur et le soleil qu’elle nous a apportés. »

RECOMMANDÉ