Un homme vend son cabinet d’avocats pour réaliser son rêve de partir en voilier, puis perd son bateau dans une tempête – mais cela ne l’arrête pas

25 juillet 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

« Si vous vous ouvrez à de nouvelles expériences, elles mèneront à de nouvelles opportunités. Si vous craignez constamment qu’il vous faut un plan et que tout doit être établi à l’avance, alors vous manquez une grande partie du hasard de la vie. »

Nous avons tous des rêves et la seule raison qui nous empêche de les réaliser, c’est nous-mêmes. Donc si vous vous sentez comme si vous devez prendre une décision de vie drastique pour suivre votre passion, alors allez avec votre cœur.

En 2015, Michael Hurley a vendu son cabinet d’avocats établi en Caroline du Nord, aux États-Unis, pour réaliser son rêve : écrire et naviguer sur les océans.

(Michael Hurley/Screenshot)

Il semble assez ambitieux en soi de vouloir abandonner sa profession de longue date pour commencer une carrière différente – et le fait qu’il avait 58 ans à l’époque le rend d’autant plus impressionnant.

Mais il est clair que Michael Hurley voulait un changement ; il avait déjà publié un roman en 2013 et il en avait d’autres en préparation.

Plus encore, sa retraite du droit a été l’occasion d’embrasser sa passion de toute une vie — la voile — mais il n’a pas eu de chance.

En juin 2015, Me Hurley a quitté la Caroline du Nord pour traverser l’Atlantique jusqu’en Irlande.

Michael Hurley avait le désir de faire une traversée océanique, mais 10 jours après son départ pour 5 600 km, il a dû être secouru en mer après qu’une tempête a frappé son bateau – c’était la deuxième fois qu’il devait être secouru (la première fois dans le passage Windward quelques années auparavant) et il a perdu son bateau en cours de route.

(Michael Hurley/Screenshot)

Quiconque faisant face à ce genre d’infortune aurait toutes les raisons d’être découragé d’aller de l’avant avec sa passion.

Mais quoi qu’il en soit, la perte a plutôt motivé cet homme.

Il a vendu tous ses biens et a fait le voyage transatlantique en avion. Il a passé de longues vacances en Grande-Bretagne pour travailler sur un roman et c’est là qu’il a fini par acheter un autre bateau à l’automne 2015. Il a donné au bateau le nom Nevermore (« plus jamais »), indiquant que ce serait son dernier coup de feu.

Il est devenu évident à ce moment-là que rien ne l’empêcherait de faire ce qu’il voulait faire. Nevermore avait besoin de beaucoup de réparations et il lui a fallu plusieurs mois pour le préparer à voyager.

Au départ, il a planifié un voyage autour du monde. Mais pas longtemps après avoir acheté Nevermore, il a trouvé l’amour.

Alors qu’il était à Londres, Michael Hurley a rencontré Jill Gormley qui dirigeait un programme pour des écoliers ayant des besoins spéciaux. Cette rencontre annonçait la promesse d’un engagement.

Jill Gormley n’avait aucune expérience de la navigation, mais elle était prête pour l’aventure, et en janvier 2017, elle et Michael ont entrepris un voyage de quatre semaines à Sainte-Lucie dans les Caraïbes.

Il avait finalement fait sa traversée de l’océan – et avec la femme qui allait bientôt devenir son épouse.

He sold his N.C. law firm so he could write and sail, from France to the Caribbean and back to North America.

Posted by The Charlotte Observer on Sunday, June 3, 2018

 Au cours du voyage transatlantique, leur relation a été mise à l’épreuve, mais l’expérience s’est passée sans accroc.

« Nous n’avons pas eu une seule dispute en 28 jours », a déclaré Jill Gormley à l’Associated Press.

Avec plus de romans publiés, une traversée de l’océan et un mariage à Londres à l’horizon, les choses s’amélioraient pour M. Hurley.

Après avoir passé quelque temps dans les Caraïbes, M. Hurley a terminé la dernière étape de son voyage aux États-Unis – maintenant, M. Hurley prévoit se retirer de la voile.

(Michael Hurley/Screenshot)

En février de cette année, M. Hurley a fait un voyage de plus de 2 400 km en solitaire à travers les Caraïbes, revenant à Miami, où Jill l’a rejoint après deux mois à Londres. Le voyage se terminera le 15 juin en Caroline du Sud, où le Nevermore sera remisé. Ils reviendront s’installer définitivement en Angleterre.

M. Hurley est un exemple de détermination et d’audace, aussi vous ne devriez pas toujours abandonner vos rêves. L’homme a eu de nombreux obstacles sur son chemin, mais il a été capable de les surmonter et d’être là où il voulait être.

« Si vous vous ouvrez à de nouvelles expériences, elles mèneront à de nouvelles opportunités », a déclaré M. Hurley à l’Associated Press. « Si vous êtes constamment en appréhension, et que tout doit être planifié, alors vous manquez une grande partie du hasard de la vie. » 

M. Hurley aurait pu facilement rester dans son cabinet d’avocats, où il était probablement à l’aise et financièrement stable. Au lieu de cela, il a pris la chance d’aller au-delà de lui-même et cela a fini par payer.

Version originale

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un couple fait de la plongée sous-marine à Hawaii
quand la femme découvre une demande en mariage bien enfouie sous l’eau

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ