Hong Kong : deux étudiants allemands arrêtés pour « rassemblement illégal »

Par Epoch Times avec AFP
15 novembre 2019
Mis à jour: 20 novembre 2019

Deux étudiants allemands ont été arrêtés à Hong Kong pour « rassemblement illégal » dans le cadre des manifestations en faveur de réformes démocratiques qui paralysent l’ancienne colonie britannique, a annoncé la police dans la nuit de vendredi à samedi.

Ces Allemands, âgés de 22 et 23 ans, ont été interpellés jeudi, a ajouté la police.

Hong Kong vit depuis cinq mois sa pire crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. La mobilisation est montée d’un cran lundi, avec le début d’une opération continue de blocage de très grande ampleur.

La police n’a pas révélé l’identité des deux Allemands arrêtés, mais a souligné que le plus jeune était également accusé d’avoir violé l’interdiction de porter un masque.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a confirmé les arrestations, sans préciser les identités des personnes interpellées ni les accusations.

« Notre consulat à Hong Kong apporte l’assistance consulaire aux personnes concernées et est en contact avec un avocat ainsi qu’avec les autorités locales », a déclaré à l’AFP à Berlin une source au ministère.

Selon le journal allemand Bild, qui cite des militants locaux, les deux jeunes Allemands arrêtés se trouvaient dans le territoire semi-autonome chinois dans le cadre d’un échange d’étudiants avec l’université Lingman de Hong Kong.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ