Londres dénonce la fermeture forcée du journal Apple Daily à Hong Kong

Par Epoch Times avec AFP
23 juin 2021
Mis à jour: 23 juin 2021

Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, a jugé mercredi « glaçante » la fermeture du quotidien pro- démocratie Apple Daily à Hong Kong, dénonçant une « campagne » des autorités de l’ex-colonie britannique pour « faire taire » l’opposition.

« La fermeture forcée de @AppleDaily_HK par les autorités de Hong Kong est une démonstration glaçante de leur campagne pour faire taire toutes les voix de l’opposition » a tweeté le chef de la diplomatie.

L’annonce de cette fermeture intervient près d’un an après que Pékin a imposé une drastique loi sur la sécurité nationale destinée à mettre fin à toute dissidence dans l’ancienne colonie britannique.

Protéger la liberté de la presse, signée en 1984 

Une vaste opération avait été menée le 17 juin contre le quotidien que les autorités entendaient depuis longtemps réduire au silence.

Dans un communiqué, Dominic Raab a jugé « clair » que la loi sur la sécurité nationale est utilisée « comme un outil pour restreindre les libertés et punir les dissidents – plutôt que de maintenir l’ordre public. »

« Le gouvernement chinois s’est engagé à protéger la liberté de la presse et la liberté d’expression à Hong Kong dans le cadre de la déclaration conjointe » signée en 1984 sur l’ex-territoire britannique en vue de sa rétrocession, a-t-il déclaré.

« Il doit tenir ses promesses et respecter les engagements qu’il a librement pris », martèle le ministre.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ