Dans les hôpitaux, les repas sont insipides, un député du Val-de-Marne veut y mettre fin

14 novembre 2018 Mis à jour: 14 novembre 2018

Le député LREM Frédéric Descrozaille s’est lancé le défi d’améliorer la qualité des repas à l’hôpital. Trois établissements hospitaliers vont expérimenter de nouvelles pratiques à partir d’avril 2019.

À l’hôpital, les repas ne sont pas réputés pour leur haute gastronomie. Six patients sur dix, en majorité des personnes âgées, ressortent de l’hôpital dénutris, selon plusieurs enquêtes de la Haute Autorité de santé. C’est en partant de ce constat que le député du Val-de-Marne a lancé le projet « Repas à l’hôpital », soutenu par le ministère de la Santé. Il explique vouloir « remettre le patient au centre » des décisions liées aux menus servis à l’hôpital, pour plus de plaisir dans l’assiette.

Les 3 établissements seront sélectionnés parmi les 40 établissements publics et privés qui ont répondu à l’appel à candidatures.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Cet hôpital en Chine a été construit pour tuer des milliers de personnes

RECOMMANDÉ