Hunter Biden déclare s’être marié 6 jours après avoir rencontré sa nouvelle jeune épouse pour montrer qu’il ne cache rien

Par Zachary Stieber
19 octobre 2019 Mis à jour: 19 octobre 2019

Le fils de l’ancien vice-président Joe Biden, Hunter Biden, a déclaré qu’il avait récemment épousé une femme de 16 ans plus jeune que lui, six jours seulement après l’avoir rencontrée.

Hunter Biden, 49 ans, s’est entretenu avec ABC cette semaine lors de sa première interview depuis que le président Donald Trump a commencé à enquêter publiquement les relations commerciales qu’ont entretenues les Biden en Ukraine et en Chine il y a plusieurs années.

Hunter Biden s’est défendu en changeant les propos qu’il a tenus lors d’une interview accordée plus tôt cette année.

Il a également déclaré qu’il avait une nouvelle épouse, Melissa Cohen Biden, 33 ans, originaire d’Afrique du Sud, qui a récemment été naturalisée des États-Unis.

Il a déclaré qu’un ami de Melissa Cohen avait écrit le numéro de téléphone de Melissa sur sa main et l’avait exhorté à l’appeler. Quelques jours après leur rencontre, Hunter Biden est allé se faire tatouer un « shalom », tatouage qui correspond à celui de Melissa, et quelques jours après ils se sont mariés.

« Je suis tout de suite tombé amoureux d’elle. Et puis je suis tombé amoureux d’elle chaque jour davantage », a dit Hunter Biden à ABC dans une partie de l’interview qui a été publiée le 17 octobre.

Le couple a appelé Joe Biden, qui a remercié Melissa d’avoir « donné à mon fils le courage d’aimer à nouveau ».

Hunter Biden a eu trois enfants de son premier mariage. Il a divorcé de Kathleen Biden en 2017 après plus de 20 ans de mariage. Plus tard, il a eu une relation amoureuse avec Hallie Biden, la veuve de son frère Beau Biden, avant de se séparer d’elle.

Hunter Biden a déclaré que les affirmations de Trump selon lesquelles il se « cache » ne sont pas vraies. « Non, pas du tout », a-t-il dit. « En fait, j’ai eu une lune de miel incroyablement longue avec ma belle mariée. »

Il a ajouté que sa vie est relativement normale.

Le vice-président Joe Biden et ses fils Hunter Biden (à gauche) et Beau Biden marchent lors du défilé inaugural à Washington le 20 janvier 2009. (McNew/Getty Images)
Le vice-président Joe Biden salue des gens alors qu’il quitte Air Force Two, accompagné de sa petite-fille Finnegan Biden (au centre) et à son fils Hunter Biden (à droite), le 4 décembre 2013 à l’aéroport de Pékin, en Chine. (Ng Han Guan-Pool/Getty Images)

« Je parle à mon père tous les jours. Je vis ma vie au grand jour », a-t-il dit. « Je monte dans ma voiture le matin, une fois arrivé je prends un café. Et je vais au même endroit que Melissa pour déjeuner avec elle. Je m’occupe de mes affaires et de mon travail, et je reviens le soir. Et on regarde Netflix, vous savez, et on recommence le lendemain matin, comme tout le monde. »

Melissa Cohen a déclaré qu’elle accueillerait favorablement les demandes d’informations sur les relations commerciales passées de Hunter Biden en Ukraine et en Chine.

Hunter Biden a siégé au conseil d’administration de la société énergétique ukrainienne Burisma de 2014 à 2019. Son père, Joe Biden, a déclaré en 2018 que pendant qu’il était vice-président en 2016 il avait menacé de retenir un milliard de dollars d’aide à l’Ukraine, à moins que le président de l’époque Petro Poroshenko n’évince le principal procureur du pays, qui était en train d’enquêter sur la société Burisma.

Le procureur en question, Viktor Shokin, a récemment déclaré qu’il avait été contraint de démissionner par le président Porochenko lorsqu’il a refusé de stopper l’enquête de Burisma.

Le nouveau procureur ukrainien a récemment déclaré que la clôture de l’affaire de Burisma est l’une des questions que son bureau examine actuellement.

Melissa Cohen, la nouvelle épouse de Hunter Biden, a déclaré à ABC qu’elle croit que la « vérité prévaudra ».

« Bien sûr. Pourquoi pas ? Je veux dire, rien ne va changer. Je pense que ce serait probablement un gaspillage de l’argent des contribuables », a-t-elle dit au sujet de l’enquête sur le passé de Hunter Biden. « Peu importe combien d’enquêtes vont être menées. Si ça peut apporter la tranquillité d’esprit à ceux qui en ont besoin, pour ma part, je sais que nous avons la tranquillité d’esprit, tout va bien, nous vivons dans la vérité, c’est sûr. »

RECOMMANDÉ