Il découvre une pépite d’or dans un massif des Pyrénées-Orientales : « La belle était dans une petite crevasse »

Par Séraphin Parmentier
17 juin 2020
Mis à jour: 17 juin 2020

C’est pendant une sortie destinée à faire des essais de matériel qu’un salarié d’une entreprise d’orpaillage a fait cette découverte particulièrement rare en France métropolitaine.

Le dimanche 14 juin, Ken Degorgue, un employé de l’entreprise d’orpaillage Gold Digger Shop établie à Boé (Lot-et-Garonne), a découvert une pépite d’or de 2,24 grammes dans un massif des Pyrénées-Orientales.

Une découverte particulièrement rare en France Métropolitaine comme le souligne La Dépêche du Midi.

« Des pépites si grosses, on en voit qu’à la télé, avec les chercheurs d’or australiens », précise Julien Lamarque, le directeur de Gold Digger Shop, dans les colonnes du quotidien régional.

« L’or se crée dans les massifs, à la période glaciaire. Et plus on s’éloigne de ces montagnes, plus c’est fin », observe M. Lamarque.

« Cette pépite, les collectionneurs se l’arracheraient de par sa rareté », ajoute-t-il.

Si M. Lamarque est lui-même champion d’Europe des chercheurs d’or, c’est bien son salarié qui a eu la chance de découvrir la pépite lors d’une sortie destinée à essayer du matériel.

« La belle était dans une petite crevasse », indique Ken Degorgue dans les colonnes de Sud Ouest.

Bien que cette découverte puisse attiser les convoitises, M. Degorgue et son patron soulignent toutefois que la recherche d’or ne s’improvise pas. « Il faut maîtriser le matériel et avoir une bonne lecture de la rivière », soulignent les deux Lot-et-Garonnais.

Les orpailleurs de la société Gold Digger Shop envisagent d’ailleurs de participer au championnat du monde des chercheurs d’or qui aura lieu en République Tchèque au mois d’août.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ