Il pense commander 10.000 t-shirts « Libérez Britney » et reçoit « Libérez la Bretagne »

Par Emmanuelle Bourdy
23 juillet 2021
Mis à jour: 23 juillet 2021

Un site britannique de vente en ligne pensait avoir commandé 10 000 t-shirts avec le sigle « #freebritney », soit « Libérez Britney », mais une fois la commande arrivée, sur les t-shirts il était mentionné « #freebrittany », ce qui signifie « Libérez la Bretagne ». Le site a décidé de brader ses t-shirts. 

À la base, le site de vente en ligne Wholesale Clearance UK souhaitait commander 10 000 t-shirts pour les fans de la chanteuse américaine Britney Spears, rapporte France Bleu. Mais lorsque les t-shirts – qui avaient été fabriqués au Bangladesh – sont arrivés, une erreur s’était glissée dans l’orthographe… Le hashtag « #freebrittany » (signifiant pour une Bretagne indépendante), avait pris la place de celui de la chanteuse.

Cette information a été relatée sur le site britannique lui-même. Wholesale Clearance UK pensait toucher les fans de Britney Spears, dont la lutte pour se libérer de la tutelle de son père Jamie Spears dure depuis plusieurs années, indique Actu.fr. Karl Baxter, du site britannique Wholesale Clearance UK, a expliqué le 15 juillet 2021 que la première fois qu’ils ont entendu parler du combat de Britney, ils ont été « immédiatement intéressés pour l’aider dans sa cause ». De nombreux fans la soutiennent via les réseaux sociaux, et ce sont d’ailleurs eux qui ont lancé le hashtag #freebritney.

Des t-shirts bradés !

« Donc, quand nous avons découvert cette erreur d’impression sur les t-shirts, nous étions dégoutés », souligne encore le site britannique qui, depuis lors, ne voulant pas jeter ces t-shirts siglés du slogan indépendantiste breton, cherche des acheteurs. « Nous lançons donc un appel à tous les fans du mouvement pour qu’ils investissent, malgré l’erreur d’impression majeure, afin que nous puissions continuer à lutter pour la cause », mentionne-t-il encore. Actu.fr indique que les t-shirts sont revendus au prix de 3,99 livres, soit 4,70 € environ, au lieu de 12,87 €.

De surcroît, Wholesale Clearance UK précise encore que les invendus seront distribués aux pays pauvres, car « la dernière chose que nous voulons, c’est que le stock soit gaspillé », a-t-il déclaré.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ