Il porte plainte contre AstraZeneca et l’État, après plusieurs thromboses suite au vaccin

Par Emmanuelle Bourdy
27 avril 2021
Mis à jour: 27 avril 2021

Après avoir reçu la première injection du vaccin AstraZeneca contre le Covid, un Avignonnais a été victime de plusieurs thromboses. Il porte plainte contre le laboratoire AstraZeneca et contre le gouvernement. Il réclame que des prélèvements sanguins soient effectués sur les personnes ayant reçu ce vaccin.  

Seulement 48 heures après avoir été vacciné, François Teychené, un Avignonnais âgé de 54 ans, a fait plusieurs thromboses, rapporte France Bleu. Le 11 mars dernier, il s’était effectivement rendu chez son médecin traitant pour faire la première injection d’AstraZeneca.

Deux jours après cette première injection, le quinquagénaire s’est réveillé avec « du mal à respirer et des douleurs thoraciques de plus en plus importantes comme les gens qui font des infarctus », explique-t-il à nos confrères. François Teychené, qui souffre par ailleurs de la maladie de Verneuil, a immédiatement pris au sérieux l’apparition de tels symptômes, ayant déjà fait deux infarctus par le passé.

François Teychené a donc été hospitalisé sans tarder. « Le chirurgien m’a dit que j’ai vraiment eu de la chance, car si j’étais arrivé plus tard, il n’aurait rien pu faire pour moi », confie le quinquagénaire. « Le chirurgien m’a expliqué qu’il a effacé un premier caillot avec une obstruction de la coronaire gauche. Sur la coronaire droite, de nouveau un thrombus à 100 %. Un troisième thrombus était en train de se créer », précise-t-il encore à France Bleu.

Après quoi, François Teychené a décidé de porter plainte contre le laboratoire AstraZeneca pour mise en danger de la vie d’autrui. Il a également porté plainte contre l’État Français pour non-assistance à personne en danger. De surcroît, il demande que « des prises de sang soient effectuées sur toutes les personnes vaccinées avec AstraZeneca, pour rechercher tous les risques ».

« Qu’on arrête en France la vaccination avec ce vaccin. Les stocks d’AstraZeneca, il faut les brûler pour s’en débarrasser », a ensuite soutenu l’Avignonnais, traumatisé par son expérience malheureuse. Suite aux problèmes de thromboses déclenchés par le vaccin d’AstraZeneca, celui-ci a été suspendu un court moment. Cependant, le vaccin est de nouveau proposé, notamment aux plus de 55 ans, les autorités sanitaires ayant donné un avis favorable. Pour le ministre de la Santé Olivier Véran, « les effets indésirables graves sont très rares. C’est cinq cas environ pour un million de personnes vaccinées », a-t-il déclaré à l’occasion d’une conférence de presse jeudi dernier. Plus de 50 000 personnes ont déjà été vaccinées avec l’AstraZeneca en France, précise France Bleu.

Cependant François Teychené ne compte pas s’arrêter là. Il menace d’entamer une grève de la faim dans quelques jours. De plus, il est prêt à déposer plainte contre Emmanuel Macron. « Monsieur Macron, je veux que vous arrêtiez cette vaccination », a demandé François Teychené.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ