Il s’apprête à entamer son déjeuner et se fait violemment attaquer par une pie qui lui lacère le visage

Par Séraphin Parmentier
17 octobre 2020
Mis à jour: 17 octobre 2020

Un homme de 68 ans a été sérieusement blessé au niveau des yeux par une pie alors qu’il était sur le point d’entamer son déjeuner dans une ville du sud de l’Australie.

Le mardi 13 octobre, James Glindemann, un Australien de 68 ans, a été attaqué par une pie tandis qu’il s’apprêtait à entamer son déjeuner à l’extérieur d’une zone commerciale de la ville de Sale, dans l’État de Victoria, au sud-est de l’Australie.

Le sexagénaire venait d’acheter de quoi manger dans un restaurant chinois au moment des faits.

« Une jeune pie s’est posée en face de moi. Je lui ai parlé quelques secondes pendant qu’elle me regardait », a expliqué M. Glindemann aux journalistes du Guardian.

Alors qu’il venait à peine d’ouvrir la boîte contenant son repas, la pie s’est précipitée sur lui et l’a atteint au niveau de l’œil gauche. Décontenancé, le sexagénaire n’a pas tout de suite compris qu’il venait d’être blessé et a conservé sa nourriture à la main.

La pie est alors revenue à la charge. « Elle m’a immédiatement attaqué au côté droit du visage, au niveau de l’œil, avec une bonne dose d’énergie, faisant couler un peu de sang », a expliqué James Glindemann dans les colonnes du quotidien britannique.

Sous le choc, le sexagénaire australien a décidé de battre en retraite et s’est dirigé vers son véhicule, stationné à proximité. « Plus je me rapprochais de la voiture, plus ma vue se dégradait », précise M. Glindemann.

Une opération de deux heures

Après avoir appelé une ambulance, la victime a été transportée dans un centre hospitalier local. Les praticiens qui l’y ont examiné ont toutefois rapidement décidé de le faire héliporter vers le Royal Victorian Eye and Ear Hospital de Melbourne où il sera finalement opéré pendant deux heures.

James Glindemann a depuis été autorisé à rentrer chez lui. Il affirme être confiant quant au fait qu’il puisse recouvrer la vue rapidement.

« Le premier jour, je n’arrivais pas à voir ma main lorsque je la levais en face de moi. Maintenant je suis capable de compter mes doigts en regardant seulement avec mon œil gauche », confie le sexagénaire au Guardian.

« J’apprécie toujours les pies, je les aime. Ce sont de beaux et courageux oiseaux. Cependant, je crois que celle-ci a fait une grossière méprise », conclut M. Glindemann.

FOCUS SUR LA CHINE – Président Xi Jinping : toux à répétition pendant son discours

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ