Un fourgon de police attaqué à Corbeil-Essonne (vidéo)

Par Léonard Plantain
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Mercredi 8 septembre, un groupe d’une trentaine de jeunes a attaqué un fourgon de police dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonnes – Île-de-France). Par chance, aucun blessé n’est à déplorer, malgré des cocktails molotov, des jets de pierres et des tirs de mortiers d’artifices.

Ce mercredi, un fourgon de police a été attaqué par plusieurs jeunes à Corbeil-Essonnes, alors qu’une patrouille de police effectuait une ronde dans le quartier des Tarterêts vers 18 h 40, a rapporté France Bleu.

Sur place, « les policiers ont vu un groupe d’une trentaine de personnes qui étaient postées dans un parc. À la vue du fourgon, elles se sont précipitées sur eux. Un individu aurait brandi une arme de poing et tiré dans leur direction. Donc mes collègues ont essayé de riposter en ouvrant la porte latérale de leur fourgon, avec des gaz lacrymogènes pour essayer de disperser ce groupe. Et en effectuant une manœuvre de dégagement, ils ont dégradé la porte latérale, mais par chance, ils ont réussi à s’extirper de cette attaque », a expliqué Guillaume Roux, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP police en Essonne.

Pendant l’attaque, en plus des jets de pierres et des tirs de mortiers d’artifices, trois cocktails molotov ont également été jetés, dont un qui a atterri sur le capot du véhicule avant d’exploser devant le fourgon, a précisé Guillaume Roux. Après l’incident, le syndicat de police Alliance 91 a relayé une vidéo de l’attaque via leur page Facebook :

Pour le syndicat Alliance 91, cela reflète bien le « quotidien de violence inadmissible » que subissent de plus en plus les forces de l’ordre.

Et pour cause, cela fait 6 nuits que la police doit faire face « à des groupes hostiles, à des feux de poubelle, tout ce qu’on peut retrouver dans des violences urbaines », a déploré Guillaume Roux, qui craint que ces violences s’étendent à d’autres villes.

Après l’altercation, qui n’a fait aucun blessé, le calme est revenu dans la cité. Depuis, une enquête est en cours.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ