Île de Ré : une trentaine de dauphins retrouvés échoués

Par Léonard Plantain
9 janvier 2021
Mis à jour: 9 janvier 2021

Ce mercredi 6 janvier, un groupe de plusieurs dizaines de dauphins s’est engagé dans le Fier d’Ars à marée basse (une baie qui se situe dans l’ouest de l’île de Ré). Cependant, en tentant de faire demi-tour, 32 dauphins ont fini échoués sur les plage d’Ars-en-Ré et de Portes-en-Ré.

L’incident a eu lieu ce mercredi en milieu d’après-midi : un groupe d’une cinquantaine de dauphins s’est engagé dans le Fier d’Ars sur l’île de Ré et s’est retrouvé piégé par le manque d’eau. Selon les spécialistes de l’observatoire Pélagis, les dauphins se sont fait piéger par la marée basse.

Certains ont réussi à reprendre le large, mais 20 dauphins se sont échoués sur la plage de la Patache aux Portes-en-Ré et 12 se sont échoués sur la plage d’Ars-en-Ré. Face à ces 32 dauphins échoués, des bénévoles se sont aussitôt lancés à leur secours. Rapidement aidés par les sapeurs-pompiers, ils ont réussi à en remettre 29 à l’eau. Malheureusement, 3 dauphins y ont laissé la vie, relate France 3 Régions.

D’après Cécile Dars, biologiste marin à l’observatoire Pélagis, « ce type d’accident est relativement rare dans la région ». En effet, les échouages de dauphins communs sont plus fréquents en Bretagne ou en Normandie. Concernant ceux qui se sont échoués mercredi, « ils ne connaissaient sans doute pas la topographie des lieux et par manque d’eau n’ont pas pu faire demi-tour », a-t-elle expliqué.

Cécile Dars a également expliqué qu’il n’y avait pas forcément d’urgence à les remettre à l’eau, car les dauphins peuvent rester en dehors de l’eau sans être en danger de mort rapide. Cependant, elle a tenu à remercier tous ceux qui ont participé à ce sauvetage : « Ce qu’ont fait les bénévoles, les pompiers et les associations est formidable ! » a-t-elle déclaré.

« Il n’y avait pas de risque que le soleil et la chaleur brûlent leur peau, le tout est de les mettre dans une position de confort en attendant les secours », a-t-elle partagé. Quelques vidéos de ce sauvetage ont également été publiées sur Facebook :

Concernant les 3 dauphins qui n’ont pas pu être sauvés, ils ont été récupérés par les biologistes de Pélagis pour être autopsiés, bien que leur mort est certainement due au stress. Les dauphins sont en effet sujets aux problèmes cardiaques.

Cécile Dars a par ailleurs tenu à préciser que la manipulation d’un animal sans protection comme c’était le cas mercredi peut présenter quelques risques en raison d’éléments pathogènes qui peuvent se transmettre : « Si les sauveteurs des dauphins ne se sentent pas très bien dans les prochaines semaines, il faudra qu’ils signalent à leur médecin qu’ils ont manipulé des dauphins », a-t-elle conseillé.

Pas d’inquiétude cependant, « juste de la vigilance », a-t-elle conclu.

Focus sur la Chine – Un médecin chinois lance l’alerte en Chine


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ