Île de Ré : ils trouvent un mini-voilier parti des États-Unis deux ans plus tôt – il contenait un trésor!

Par Nathalie Dieul
5 février 2020 Mis à jour: 6 février 2020

Deux promeneurs qui se baladaient sur une plage de l’île de Ré ont fait une étonnante découverte : un mini-voilier échoué. Il s’est avéré que la maquette avait été mise à la mer deux ans auparavant aux États-Unis, et les promeneurs n’étaient pas au bout de leurs surprises.

« La maquette était couchée dans la dune », explique à France Bleu Antoine Sirjean, l’un des deux promeneurs. « Elle était squattée par des coquillages », se souvient-il en évoquant cette journée du 28 novembre 2019.

Ayant lui-même été modéliste dans sa jeunesse, l’agent immobilier a rapporté l’épave dans le jardin de sa sœur Héloïse à Sainte-Marie-de-Ré pour la nettoyer. Le voilier mesure 1,43 mètres de long pour 41 centimètres de large, avec un poids d’environ 30 kg. Il avait par contre perdu son mat.

Après avoir découvert que l’embarcation était équipée d’un caisson étanche, Antoine a retiré une vingtaine de vis, et sa sœur a trouvé à l’intérieur plusieurs trésors : des dessins d’enfants, 17 bracelets colorés faits à la main, ainsi que deux clés USB contenant des vidéos des enfants qui ont participé au projet.

En effet, le mini-voilier n’a pas été mis à l’eau par hasard : il s’est avéré qu’il s’agissait d’un projet d’une école de Rhode Island, au Nord de New-York aux États-Unis.

Les trésors étaient accompagnés d’un message rédigé en cinq langues (anglais, français, espagnol, portugais et irlandais) : « Salut, nous avons fait des bracelets d’amitié pour vous, nous sommes la 4e classe de Madame Martinelli à Melrose School à Jamestown Rhode Island, États-Unis, nous espérons qu’ils vous plairont. »

Antoine et Héloïse ont aussi trouvé la carte de visite de la société qui porte le projet avec l’école de l’État du Rhode Island, ce qui leur a permis de contacter les jeunes Américains qui croyaient leur bateau perdu à jamais.

Ceux-ci l’avaient lancé le 6 février 2018, mais le GPS dont ils l’avaient équipé avait cessé d’émettre au bout de 345 jours en mer, au large des Açores. Une vidéo publiée sur YouTube montre même le lancement de la maquette :

Par la suite, Héloïse a parlé de la découverte à l’instituteur de son fils, qui a décidé à son tour de faire un projet avec ses élèves : ils vont envoyer une réponse aux élèves de l’autre côté de l’Océan, indique France 3.

RECOMMANDÉ