Île Maurice : une vingtaine de dauphins échoués sur les côtes

Par Epoch Times avec AFP
26 août 2020
Mis à jour: 27 août 2020

Découverts sur les plages de Grand-Sable, les autorités rejettent un lien éventuel avec la marée noire qui a frappé l’île Maurice début août.

Le 26 août, dix-huit dauphins se sont échoués mercredi sur les côtes de l’île Maurice. Ils ont été repérés sur les plages de Grand-Sable, dans le sud-est de cette île de l’océan Indien où ils sont morts, ont annoncé les autorités, rejetant un lien éventuel avec la marée noire qui a frappé la même région au début août.

Quelques dauphins d’Electre, dont certains agonisaient quand ils ont été trouvés, semblaient avoir subi des blessures. Le ministre de la Pêche Sudheer Maudhoo a indiqué que les corps de 18 dauphins avaient été retrouvés et autopsiés et qu’« il n’y avait aucune trace d’hydrocarbure sur eux ou dans leur système respiratoire », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Une « coïncidence malheureuse »

De nombreux habitants craignaient que ces décès ne soient la conséquence de la marée noire provoquée au début du mois par l’échouage quelques kilomètres plus au sud du vraquier MV Wakashio.

Avant les résultats de l’autopsie, Owen Griffiths, un expert de l’ONG Mauritius Marine Conservation Society avait estimé qu’il pouvait s’agir d’une « coïncidence malheureuse », en faisant référence à un incident similaire survenu en 2005.

« Probablement ont-ils suivi un banc de poissons dans le lagon, perdu leurs repères et pas réussi à revenir en mer, et ils ont cherché à rejoindre la mer en passant directement au-dessus de la barrière de corail plutôt qu’en trouvant la passe. Paniqués et stressés, ils ont heurté les coraux, se sont épuisés et sont morts », avait-il avancé.

 

Le saviez-vous ? 
Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

RECOMMANDÉ