Immersion assurée dans l’ancienne Chine

Immersion assurée dans l’ancienne Chine

M. Serge Gibeau et son épouse, Mme Roy, ont beaucoup apprécié le spectacle Shen Yun. (Frédérique Binette, Epoch Times)

14 janvier 2017

M. Serge Gibeau, urbaniste et directeur général de la municipalité de Saint-Valentin en Montérégie, ainsi que son épouse, MmeRoy, ont vu pour la première fois le spectacle Shen Yun à la Place des Arts le 13 janvier 2017.

« Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je suis très fortement impressionné. C’est quelque chose de complètement différent de ce que je pouvais imaginer. Tout ce que j’ai vu, j’ai trouvé ça exceptionnel. Je suis complètement ébahi », s’est exclamé d’entrée de jeu M. Gibeau.

« J’ai beaucoup apprécié la conception de la [toile] vidéo qui est derrière les danseurs. La précision des gens qui descendent des montagnes, qui sortent [de la toile] avec les dieux, c’est vraiment exceptionnel », poursuit M. Gibeau. Shen Yun a un fond de scène numérique qui soutient la narration des contes et légendes en faisant voyager les spectateurs dans des temples sacrés, des paysages de la Chine ancienne et des mondes célestes.

L’orchestre de Shen Yun a la particularité de combiner la finesse des instruments orientaux tels le gong, les flûtes chinoises et le pipa, avec la puissance des instruments classiques occidentaux, tels les cuivres. « Ça donne quelque chose qui est complètement différent comme son, mais le rendement [et la façon dont c’est monté] c’est merveilleux. Puis d’apprendre que c’est pratiquement composé de toutes pièces chaque année [pour un nouveau spectacle], c’est vraiment impressionnant », souligne M. Gibeau.

« [Au fil du spectacle, je suis devenu] de plus en plus émerveillé [par] les thèmes différents qui nous amenaient un peu partout à travers l’histoire et les croyances chinoises. […] on sent que [la culture traditionnelle chinoise] était assez imposante. […] J’ai particulièrement aimé la question du “petit enfant” ainsi que la question du bouddhisme qui étaient [des tableaux] plus contemporains », exprime M. Gibeau

En effet, la compagnie Shen Yun Performing Arts a pour mission de faire revivre la culture de la Chine ancienne, peut-on lire sur le site, mais aussi de relever ses éléments de rupture à la suite de la révolution culturelle en Chine. Des tableaux du spectacle lient donc le passé au présent en y présentant des histoires de courage et de bravoure, notamment celle d’un moine bouddhiste s’opposant à la destruction d’un temple ainsi que l’histoire d’une orpheline retrouvant les traces de son passé sur un bout de tissu où sont inscrits les caractères « Authenticité, Compassion, Tolérance ».

« J’ai trouvé très significatives les valeurs [d’authenticité, de bonté et de tolérance], valeurs qui devraient, en pratique, être universelles pour faciliter les compréhensions qu’on n’a pas actuellement », ajoute M. Gibeau.

Le couple retourne donc à la municipalité de Saint-Valentin le cœur léger et inspiré.

Shen Yun Performing Arts donnera encore deux représentations à la Place des Arts de Montréal. Pour en savoir davantage sur Shen Yun, consultez le site Internet fr.shenyun.com. Shen Yun Performing Arts est basée à New York et comprend cinq compagnies présentant des spectacles simultanément partout dans le monde.

Epoch Times considère Shen Yun comme un évènement culturel important de notre époque. Nous assurons fièrement la couverture médiatique des spectacles en présentant les commentaires des spectateurs de par le monde depuis la création de Shen Yun en 2006.

Place des Arts, Montréal, Canada
Shen Yun World Company
13 janvier 2017