Incendie d’Aubervilliers: « Ils ont bravé les flammes! »

21 août 2018
Mis à jour: 21 août 2018

L’incendie qui s’est déclaré à Aubervilliers dimanche soir a fait 22 blessés dont 7 graves, mais le bilan aurait pu être bien plus lourd, sans l’intervention rapide de courageux riverains et policiers…

C’est le cas de Styve Masso. Cet habitant d’Aubervilliers était attablé quelques mètres plus loin avec des amis quand des cris les ont alertés. « J’ai entendu des cris, j’ai cru qu’il y avait eu un accident de voiture. Et puis, j’ai vu la fumée au-dessus des toits » explique ce chauffeur privé. Ils se précipitent alors sur les lieux. « Devant le bâtiment, une maman criait : Mes enfants, mes enfants ! Un homme est arrivé aussi, il était dans le désespoir… » rapporte Mr Masso.

Il tente alors d’entrer dans l’épicerie du rez-de-chaussée mais avec l’appel d’air, les flammes font barrage. Il hésite, impressionné. Mais l’intervention d’un ami, surnommé « l’Ours » dans le quartier, le décide à entrer. « Quand je l’ai vu sortir avec un enfant, je me suis lancé. Ce qui m’a décidé, ce sont les cris des enfants qui étaient à l’intérieur. »

Il entrera en même temps que des policiers, arrivés rapidement. « Il y en a deux ou trois qui méritent un grand respect. Ils ont bravé les flammes, décrit-il. L’un d’entre eux s’appelle Mathieu, franchement c’est lui que vous devriez interroger, il n’a écouté que son courage. »

Au deuxième étage de l’immeuble, ils découvriront des adultes et des enfants, apeurés et n’osant pas sortir. « Certains étaient conscients, d’autres non. Une petite fille était presque sans vie, elle ne respirait plus… » Ils transporteront et aideront alors de leur mieux les occupants vers la sortie. Légèrement brûlé au bras, Styve Masso est ensuite pris en charge par les pompiers.

Depuis, les habitants dénoncent une fois de plus, l’insalubrité de ces quartiers, relayés par la maire d’Aubervilliers qui réclame des moyens supplémentaires pour rénover les bâtiments.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ