Inde : deux hommes détenant 7 kilos d’uranium radioactif, pour une valeur de 235.000 euros, arrêtés à Bombay

Par Emmanuelle Bourdy
12 mai 2021
Mis à jour: 12 mai 2021

Les forces de police ATS (Anti-Terrorist Squad) du Maharashtra ont arrêté deux hommes à Bombay (Inde). Ceux-ci étaient en possession illégale de 7 kg d’uranium radioactif, hautement dangereux pour l’homme.

Deux hommes ont été arrêtés à Bombay. L’un d’eux transportait 7 kg d’uranium hautement explosif et radioactif, ainsi que le rapporte India Today. La valeur de ce matériau a été estimée à 21 millions de roupies, soit l’équivalent d’un peu plus de 235 000 €.

L’enquête de police a débuté le 14 février 2021. À ce moment-là, des informations indiquaient qu’un dénommé Jigar Pandya, habitant la ville de Thane, était en possession de morceaux d’uranium. Comme Jigar Pandya voulait revendre cet uranium, un piège a été échafaudé afin de l’appréhender. C’est Abu Tahir, un résident de Mankhurd à Bombay, qui lui a cédé le métal radioactif, ainsi que l’a révélé l’enquête de police. Cet homme a lui aussi été arrêté dans le même temps.

Il s’avère que l’accusé avait testé l’uranium dans un laboratoire privé. Le laboratoire a de ce fait été placé sous surveillance. Après l’arrestation de Jigar Pandya, l’uranium saisi a été envoyé au BARC (Bhabha Atomic Research Center) de Bombay, pour y être analysé. Selon le rapport, il s’agit d’uranium naturel, une substance extrêmement radioactive et dangereuse pour l’homme.

Une enquête plus approfondie est en cours. Pour le moment, on ignore comment cet uranium s’est retrouvé sur le marché noir et quel était le but de ce commerce illégal. L’Inde possède de nombreux gisements d’uranium sur son territoire et il est probable que des morceaux d’uranium soient tombés entre les mains d’individus malhonnêtes. Le magazine d’actualité indien indique par ailleurs qu’un dossier a été enregistré en vertu de la législation relative à l’énergie nucléaire.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ