Inde: recherches pour retrouver une fillette dans la décharge où elle travaillait

Par Epoch Times avec AFP
28 septembre 2020
Mis à jour: 28 septembre 2020

Des sauveteurs continuaient lundi à rechercher une fillette de 12 ans enterrée depuis près de deux jours sous des ordures, après un effondrement sur une immense décharge dans l’ouest de l’Inde.

Neha Vasava et un petit garçon âgé de six ans récoltaient du plastique et du métal sur un monceau de déchets haut de 25 à 30 mètres, dans la décharge de Pirana à Ahmedabad, lorsqu’une partie de la butte s’est effondrée sur eux samedi soir.

Beaucoup d’enfants, travaillent dans des conditions dangereuses

Quelque quatre millions d’Indiens, dont beaucoup d’enfants, travaillent dans des conditions dangereuses et insalubres sur les décharges d’ordures afin de récupérer divers matériaux pour les vendre.

« Le garçon a aussi été enterré dans les ordures, mais sa tête était visible et des habitants du coin ont pu le sauver », a expliqué à l’AFP un responsable des pompiers, MP Mistry. « Nos opérations vont continuer jusqu’à ce que nous la retrouvions ».

Impossibilité de respirer normalement

Il a expliqué que le travail des sauveteurs était rendu difficile par « l’impossibilité de respirer normalement au milieu de tonnes de déchets » et aussi par les hordes de chiens errants vivant dans les ordures.

La décharge gigantesque reçoit chaque jour quelque 3.500 tonne d’ordures venues d’Ahmedabad, ville de 5,6 millions d’habitants. Plusieurs centaines de familles vivent sur le site dans des conditions d’extrême pauvreté et y travaillent comme chiffonniers.

Selon l’Unicef, plus de 41 millions d’enfants de moins de 12 ans sont forcés à travailler en Asie du Sud. Des experts estiment que le confinement imposé par la pandémie de coronavirus, qui a privé de ressources des millions de personnes, a exacerbé le problème du travail des enfants.

Focus sur la Chine – La police collecte des échantillons de sang sans s’expliquer

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ