Inde: un méga test de « connaissances » en ligne dédié à la vache

Par Epoch Times avec AFP
6 janvier 2021
Mis à jour: 6 janvier 2021

L’Inde va organiser un test de « connaissances sur la vache », à l’échelle nationale, dans le cadre d’une nouvelle campagne du gouvernement nationaliste hindou pour promouvoir et protéger cet animal sacré dans le pays, ont annoncé les autorités mercredi.

Le test visant à « aiguiser la curiosité » à l’égard de la vache se déroulera en ligne le 25 février. Il permettra d’évaluer les connaissances sur l’espèce bovine, mais aussi de « sensibiliser et éduquer » le public, selon l’agence.

Sur cette photographie prise le 20 juillet 2017, des vaches marchent le long d’une route à New Delhi. Photo Dominique Faget /AFP via Getty Images.

La participation au test de protection des vaches (RKA) créée par l’administration du Premier ministre Narendra Modi.est, sur la base du volontariat et gratuite, se fera en ligne sur le site de la RKA qui a appelé au soutien de tous les Etats du pays pour cet événement géant.

Répondre en une heure à cent questions

Le jour du test, il s’agira de répondre en une heure à cent questions à choix multiples, formulées en hindi, en anglais ainsi qu’en douze langues régionales. Le test sera ouvert aux enfants et aux adultes y compris étrangers, a précisé Vallabhbhai Kathiria, chef de la RKA.

Chaque participant recevra un diplôme, et les meilleurs empocheront en outre des récompenses, selon le ministère de la Pêche, de l’Elevage et de l’Industrie laitière.

-Les fidèles indiens adorent une vache pendant Gai Puja. Photo Narinder Nanu /AFP via Getty Images.

Au sein de l’écrasante majorité hindoue du pays, nombreux sont ceux qui sacralisent la vache, mais l’animal est devenu, sous l’ère Modi, un sujet d’une sensibilité accrue.

Consommation de viande bovine acte illégal

Son gouvernement a fait de la vache une priorité absolue et a investi des millions de dollars dans des programmes de protection et d’études.

L’abattage des vaches et la consommation de viande bovine sont désormais illégaux dans de nombreuses régions de ce pays culturellement diversifié et officiellement laïque, et le nombre des condamnations a augmenté.

Les groupes d’autodéfense hindous ont multiplié les attaques contre les musulmans et les hindous de basse caste qui traditionnellement mangeaient du bœuf.

-Un Indien orne le bétail alors qu’ils participent aux célébrations du festival « Sankranti » à Bangalore le 15 janvier 2013. Photo Manjunath Kiran / AFP via Getty Images.

Mardi, l’État du Karnataka, dans le sud du pays, a modifié sa loi sur la protection des vaches et donné à la police des pouvoirs supplémentaires l’autorisant à fouiller et arrêter, sans mandat, tout individu soupçonné d’abattre des vaches.

Le gouvernement de l’État, contrôlé par le parti Bharatiya Janata (BJP) de M. Modi, a porté les peines de prison à sept ans et les amendes à un million de roupies (13.700 dollars) pour les contrevenants.

Focus sur la Chine – Trump face à la Chine : son administration élargit le découplage avec le régime chinois

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ