Inde: un village défie le confinement pour enterrer un taureau

Par Epoch Times avec AFP
16 avril 2020
Mis à jour: 16 avril 2020

La police indienne enquêtait jeudi sur les funérailles d’un taureau révéré qui ont rassemblé jusqu’à 200 personnes dans un village du sud du pays, défiant le confinement en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le taureau Mooli était une célébrité locale d’un village du district de Madurai, dans l’État du Tamil Nadu (sud). Le bovin appartenait à un temple et était un habitué des festivals de jallikattu, un rodéo traditionnel tamoul qui voit des jeunes hommes essayer de dompter à mains nues un taureau lâché en plein air.

À sa mort de vieillesse dimanche, sa procession funéraire à travers le village a attiré une petite foule d’habitants en deuil, malgré l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes à travers toute l’Inde pour limiter la propagation du coronavirus.

Rendre hommage au taureau Mooli

« Initialement, seules 30 à 50 personnes participaient à l’enterrement, mais par la suite autour de 100 à 200 personnes se sont assemblées pour lui rendre hommage », a déclaré à l’AFP T.G. Vinay, un responsable du district de Madurai.

« Elles ne se sont pas rassemblées en un seul endroit mais elles ont continué à marcher (en suivant la procession, ndlr), en rendant leur hommage, en priant puis elles sont parties », a-t-il ajouté.

La police a ouvert une enquête contre plusieurs villageois accusés d’avoir violé les règles du confinement national, en vigueur depuis le 25 mars et jusqu’au 3 mai au moins.

Guirlandes de fleurs, offrandes …

Les admirateurs du taureau ont amené des guirlandes de fleurs, des étoles ou des liasses de billets comme offrandes et ont tiré des feux d’artifice, a rapporté la presse locale.

Des jeunes hommes sur des motos sont venus en nombre pour dire adieu à Mooli, a indiqué à l’AFP Rajasekaran, un responsable de jallikattu de Madurai.

Les funérailles en grande pompe d’animaux révérés ne sont pas rares dans l’Inde rurale. Dans l’hindouisme, le dieu Shiva chevauche un taureau en guise de monture.

Le festival annuel de jallikattu est extrêmement populaire dans les zones rurales du Tamil Nadu. La Cour suprême avait interdit cette activité en 2014 mais, suite à des manifestations, le gouvernement du Tamil Nadu a permis en 2017 la tenue du festival, estimant qu’il fait partie de l’identité de la région.

-Un participant tente de contrôler un taureau lors du festival annuel de dressage de taureaux ‘Jallikattu’ dans le sud de l’État du Tamil Nadu, le 17 janvier 2020. Photo par ARUN SANKAR / AFP via Getty Images.

Coronavirus, 414 morts en Inde

L’Inde a recensé à ce jour 12.380 cas confirmés de coronavirus, qui y a déjà fait 414 morts, selon le dernier bilan officiel jeudi matin. Ce chiffre est vraisemblablement sous-estimé en raison de la faiblesse du dépistage.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ