Indonésie: encore un nouveau cas d’empoisonnement présumé d’un tigre de Sumatra, une espèce gravement menacée

Par Emmanuelle Bourdy
4 juillet 2020
Mis à jour: 4 juillet 2020

C’est le deuxième tigre en une semaine qui est retrouvé mort sur l’île de Sumatra. L’empoisonnement est la piste la plus probable. Une autopsie est en cours. Les fauves, dont l’habitat diminue, s’attaquent au bétail, entraînant des conflits entre les humains et les animaux dans cet archipel d’Asie du Sud-Est.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, la population des tigres ne compte plus que 400 têtes, faisant de cette espèce l’une des plus menacées au monde, rapporte 20 Minutes. Toutefois, environ 80 % des morts de tigres de Sumatra proviennent du braconnage, selon Traffic, qui est l’organisation internationale de lutte contre le trafic d’animaux.

Mais d’après les autorités indonésiennes, concernant ces deux tigres, leur mort est vraisemblablement due à un empoisonnement. Le premier tigre tué avait été retrouvé enterré à l’intérieur du parc national de Batang Gadis, dans le nord de l’île de Sumatra. Après avoir trouvé la carcasse du deuxième tigre près d’une ferme, Hadi Sofyan, le responsable de l’agence de protection de la nature de la province d’Aceh Sud, sur l’île de Sumatra, a expliqué : « Il n’y avait pas de piège ou de blessures, donc nous soupçonnons un empoisonnement. » Il a ajouté qu’une autopsie était en cours.

L’abattage des forêts est en cause

Mais la raison de ces actes de cruauté envers les fauves trouve son origine dans l’abattage des forêts, au profit de plantations de palmiers à huile. Ces abattages réduisent en effet l’habitat des tigres, ce qui les amène à se rapprocher des zones occupées par les paysans, précise 20 Minutes. Les attaques de bétail par les tigres deviennent alors plus fréquentes. Les fauves s’en prennent même aux habitants. De nombreux cas ont été signalés à Sumatra.

D’après certains habitants de village, dont le chef de l’un d’eux, le tigre, accusé d’avoir tué du bétail, aurait été empoisonné par des agriculteurs mécontents. Le journal rapporte encore que ce lundi, une tigresse a dû être déplacée d’une plantation de l’ouest de Sumatra vers une zone protégée.

Le saviez-vous  ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ