Indonésie: Le Merapi Crache de La Lave Incandescente

Par Epoch Times avec AFP
19 février 2021
Mis à jour: 19 février 2021

Le Merapi, l’un des volcans les plus actifs au monde, est entré en éruption vendredi en crachant de la lave incandescente, mais les autorités n’ont pas relevé le niveau d’alerte dans la zone.

Le volcan conique, situé près de la ville de Jogjakarta sur l’île de Java a émis de la lave plus d’une vingtaine de fois en deux jours et provoqué des centaines de séismes volcaniques mineurs, selon l’agence indonésienne de géologie.

« Ce matin, des coulées de lave ont été observés à sept reprises », a indiqué l’agence dans un rapport vendredi, précisant que la coulée la plus longue s’était étendue à 700 mètres vers le sud-ouest.

Son niveau d’alerte, qui est situé au deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre depuis le mois de novembre, n’a cependant pas été modifié.

Les habitants de la région ne doivent pas s’approcher du volcan dans un rayon de 5km autour du cratère.

Le mois derniers des cendres de trois kilomètres de hauteur

Le mois dernier, le Merapi a craché des nuages de cendres et de fumées jusqu’à trois kilomètres de hauteur.

La dernière éruption majeure du Merapi remonte à 2010. Elle avait tué plus de 300 personnes et contraint plus de 280.000 habitants à évacuer.

C’était l’éruption la plus puissante depuis celle de 1930 qui avait fait quelque 1.300 morts. Une explosion en 1994 a aussi tué 60 personnes.

L’Indonésie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, où la friction des plaques tectoniques provoque de fréquents séismes et éruptions volcaniques.

L’archipel d’Asie du Sud-Est compte près de 130 volcans actifs. Cinq d’entre eux sont particulièrement surveillés en ce moment, dont le Sinabung, sur l’île de Sumatra.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ