Une inexplicable épave non-identifiée découverte sous le Triangle des Bermudes par un chasseur de trésor plongeur

27 août 2018 Mis à jour: 5 avril 2019

La ligne de démarcation entre les théories de conspiration et les découvertes bizarres et légitimes peut parfois être trouble à explorer – mais lorsqu’il s’agit de l’étrange et immense structure submergée sous les vagues au milieu du Triangle des Bermudes, il est tout à fait possible que le paranormal soit vraiment réel.

L’ancien astronaute de la NASA Gordon Cooper est mort en 2004, mais il n’a pas quitté le monde avant de nous laisser l’un des cadeaux les plus précieux de notre temps.

Au cours de ses explorations dans l’espace, il a repéré des centaines d’épaves sous forme d’anomalies océaniques.

Il a utilisé son temps pour créer une sorte de « carte au trésor », marquant l’emplacement des différentes épaves qu’il a pu repérer dans l’océan. Il a passé ses dernières années à rechercher autant d’informations qu’il a pu sur les différents lieux de ces épaves, il a enquêté sur les navires et aidé à écrire l’histoire.

Aujourd’hui, l’ami et compagnon d’exploration de Gordon, Darrell Miklos, reprend là où M. Cooper s’est arrêté – et l’un des endroits marqués par son ami décédé pourrait être la preuve que des formes de vie extraterrestres sont descendues sur terre, il y a des centaines d’années.

Initialement considérée comme une épave au milieu du Triangle des Bermudes, rien n’a été pensé sur l’origine de l’énorme structure au fond de l’océan.

Ce que M. Miklos a trouvé lorsqu’il est allé plonger près de l’épave, c’était quelque chose de beaucoup plus grand qu’un navire – il semblait être un USO (terme anglais pour un objet submergé non identifié) à environ 90 mètres sous la surface.

L’objet est plus grand que ce à quoi on s’attendait, avec d’énormes bras saillants et un matériau bizarrement résistant utilisé pour le fabriquer. La croissance des coraux en mer pourrait aussi bien être vieille de 5 000 ans, ce qui rend difficile de simplement suggérer que ce pourrait être une merveille plus moderne.

« Nous étions aux Bahamas et nous étions sur la piste d’une épave anglaise, en quelque sorte liée à Sir Francis Drake », explique M. Miklos, à The Daily Mail.

« J’essayais d’identifier les matériaux de l’épave en me basant sur l’une des anomalies relevées sur les cartes de Gordon lorsque j’ai remarqué quelque chose qui m’a perturbé. C’était une formation différente de tout ce que j’ai déjà vu en matière de naufrage, elle était trop grande pour ça. »

M. Cooper était connu pour croire aux OVNIS au moment où sa carrière avec le gouvernement et l’armée américaine a pris fin et si cette découverte s’avère être ce qu’ils pensent qu’elle est, plus de gens pourraient suivre son exemple.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Le mystère du Triangle des Bermudes enfin résolu ?

RECOMMANDÉ