Une infirmière de première ligne durant la pandémie reprend contact avec un pompier qui l’a sauvée d’un immeuble en feu il y a 37 ans

Par CNN
27 juin 2020
Mis à jour: 27 juin 2020

Lorsque Deirdre Taylor s’apprêtait à quitter sa maison de Virginie pour combattre en première ligne contre le Covid-19 à New York, elle s’est assurée d’emporter un bien qui lui était cher depuis plus de trois décennies : un article de journal en première page.

Cependant, ce n’était pas n’importe quel article de journal. Il s’agissait d’un article relatant le sauvetage de Taylor d’un appartement new-yorkais en feu par un pompier en 1983. Elle n’avait que 4 ans à l’époque.

Deirdre Taylor, infirmière de Virginie. (Avec l’aimable autorisation de Deirdre Taylor)

La photo de la première page de l’article montre la petite fille avec l’homme qui l’a sauvée, Eugene Pugliese.

« J’ai toujours su que j’avais failli perdre la vie ce jour-là », a déclaré Taylor à CNN. « Sans lui, je ne serais pas là. Si j’ai eu une seconde chance dans la vie, c’est grâce à lui. »

Aujourd’hui, Taylor, 40 ans, est une infirmière du service des urgences vivant à Alexandria, en Virginie, avec son mari et ses deux enfants.

Depuis l’incident, Taylor se demande ce qu’est devenu le pompier qui l’a sauvée, elle qui n’a rien trouvé dans ses recherches sur Internet. Saisissant l’occasion de se retrouver pour deux mois l’hôpital NYU Langone de Brooklyn en soutien dans la lutte contre le Covid-19, Taylor en a profité pour tenter de le retrouver enfin.

Pendant l’une de ses gardes, Taylor a raconté son histoire à un pompier. L’homme a alors appelé le capitaine actuel du service d’incendie de la ville de New York (FDNY), qui connaissait exactement la personne qu’elle recherchait.

Taylor a appelé M. Pugliese juste après son service et a été très heureux d’entendre sa voix à l’autre bout du fil. « Je me suis posé des questions sur lui le 11 septembre et j’espérais avoir l’occasion de le remercier, ce que j’ai finalement fait », a déclaré Taylor.

M. Pugliese, âgé de 75 ans, était « sur petit un nuage » lorsqu’il a reçu l’appel de Taylor le 12 juin.

Eugene Pugliese, ancien pompier. (Avec l’aimable autorisation de Eugene Pugliese)

« Nous sommes restés là, tous les deux, en larmes au téléphone », a déclaré le résident de Spring Lake, dans le New Jersey, à CNN, ajoutant qu’il avait le même article encadré sur son mur depuis 25 ans maintenant. « Il s’avère qu’elle est devenue une femme magnifique avec une vie remarquable. »

Il y a 37 ans, par une froide journée d’hiver

Alors que Taylor ne se souvient que de bribes de ce qui s’est passé ce jour de décembre 1983, M. Pugliese, qui a pris sa retraite il y a 24 ans, s’en souvient très bien. L’ancien pompier se trouvait dans le quartier de SoHo à Manhattan pour vérifier les conduites d’eau lorsqu’il a été interpellé par un homme l’avertissant d’un incendie dans le quartier. M. Pugliese a alors suivi l’homme jusqu’à un immeuble composé de loft, où il a remarqué de la fumée qui sortait d’une fenêtre du sixième étage.

En entrant dans l’appartement enfumé, M. Pugliese a aperçu et secouru une femme, qui l’a informé que son enfant se trouvait toujours à l’intérieur de l’appartement.

(Illustration – Anton Watman / Shutterstock)

« Elle n’arrêtait pas de crier ‘Mon bébé !’ alors j’y suis retourné et j’ai découvert une petite fille qui était inconsciente », a-t-il déclaré. Il lui a alors fait du bouche-à-bouche jusqu’à ce qu’enfin elle reprenne connaissance.

« Je ne l’ai plus jamais revue après cela, mais je me suis toujours posé des questions à son sujet », a déclaré M. Pugliese, qui a reçu la médaille Walter Scott pour le sauvetage de Taylor.

(Illustration – Gorodenkoff / Shutterstock)

Une rencontre et beaucoup de choses en commun

M. Pugliese et Taylor ont découvert qu’ils avaient beaucoup en commun lorsqu’ils ont repris contact.

Taylor s’est enrôlée dans l’armée américaine le jour de son 17 e anniversaire, et a finalement servi dans la Garde nationale comme pilote d’hélicoptère avant de fonder une famille et de reprendre des études d’infirmière. Quant à M. Pugliese, avant qu’il ne devienne pompier, il a servi comme sergent dans le corps des Marines, où il a combattu pendant la guerre du Viêtnam.

« En plus de cela, nous sommes tous les deux de fervents fans des Yankees ! » dit Taylor.

Taylor et M. Pugliese se sont entretenus deux fois depuis qu’ils ont repris contact et espèrent se rencontrer de visu une fois qu’il sera possible de le faire en toute sécurité, de préférence lors d’un match des Yankees.

« J’espère la rencontrer bientôt, peut-être cet été », a déclaré M. Pugliese. « J’aimerais rencontrer ses deux enfants et qu’on aille à un match des Yankees ensemble. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ