Un ingénieur sauve une chienne enceinte piégée sur un pont à 35 mètres au-dessus du Mississippi

Par Louise Bevan
9 octobre 2020
Mis à jour: 9 octobre 2020

Un chien solitaire, bloqué à 35 mètres au-dessus du Mississippi sur le rebord d’un pont, a été découvert par la personne qu’il fallait.

Craig Jenkins, ingénieur chargé de l’inspection des ponts, travaillait sur le pont Natchez-Vidalia, le plus haut pont du Mississippi, l’après-midi du 20 septembre, lorsqu’il a vu quelque chose d’inhabituel.

Il a appelé aussitôt son superviseur, Ryan Nataluk ; cependant, le sauvetage ne s’avérait pas facile.

Ryan Nataluk, le vice-président de Stantec, sauve le chien échoué à 35 mètres au-dessus du fleuve Mississippi.
(avec l’aimable autorisation de Stantec)

Craig a indiqué par radio à M. Nataluk : « Je vois un chien ! » selon CNN. « On n’a jamais découvert de chien vivant avant, alors au début, j’ai cru que c’était un raton laveur. »

Cependant, Jenkins avait raison. Un bluetick coonhound femelle se recroquevillait sur un rebord sous le pont, à presque 35 mètres au-dessus du Mississippi, invisible du trafic de passage, mais accessible à l’équipe d’inspection.

À ce moment-là, les deux ingénieurs se trouvaient à environ 60 à 75 mètres au-dessus du fleuve, a rapporté WLBT.

Le chien était bloqué sur le rebord du pont Natchez-Vidalia.
(avec l’aimable autorisation de Stantec)

Le vice-président et ingénieur en chef  a 23 ans d’expérience dans l’inspection des ponts. C’est une compétence qu’il a acquise pendant ses loisirs, rapporte CNN. Passionné d’alpinisme, M. Nataluk campe régulièrement avec sa famille et a développé une aptitude à fabriquer des harnais de fortune pour son propre chien afin de l’aider à traverser les rivières ou à gravir des pics abrupts lorsque cela est nécessaire.

Avant de tenter de sauver le chien en détresse, M. Nataluk a d’abord alerté la police et a ensuite grimpé sur le rebord du pont, chargé des matériaux dont il aurait besoin pour fabriquer un harnais de sécurité pour le chien. Il s’est rendu compte que le comportement de la chienne timide avait changé dès qu’elle avait réalisé qu’elle était entre de bonnes mains.

L’agent John Fenly enlève le harnais de fortune après avoir hissé le chien en sécurité.
(avec l’aimable autorisation de Stantec)

M. Nataluk est descendu à hauteur du chien et l’a attaché à son harnais de fortune. Les photos et les vidéos de cette incroyable opération de sauvetage montrent M. Nataluk et le policier John Fenly, soulevant doucement le chien par-dessus le mur de béton du pont pour le mettre en sécurité.

« Elle reniflait partout en agitant sa queue », a déclaré M. Nataluk à WLBT, « elle était vraiment heureuse. »

Plus tard, M. Nataluk a posté des images de l’impressionnant sauvetage sur Instagram.

« Vous parlez d’être au bon endroit au bon moment ! » lit-on dans le post de la société. « Personne ne sait comment elle s’est retrouvée là, mais cette chaleureuse histoire de sauvetage prouve que tous les héros ne portent pas de capes ! »

Le pont Natchez-Vidalia traversant le fleuve Mississippi, photographié depuis Vidalia Landing, Louisiane, le 29 février 2016 (Fsendek / Shutterstock)

Un policier de Natchez a emmené le chien se faire ausculter chez un vétérinaire. Après son incroyable sauvetage, la chienne a été adoptée par un homme de la région, Samuel Jackson, rapporte WLBT. Il a nommé le chien Bridgette et a rapidement découvert que la famille de chiens était sur le point de s’étoffer : Bridgette était enceinte.

Saine et sauve, Bridgette a sa deuxième chance de vivre tout comme ses chiots, eux, ont leur première.

FOCUS SUR LA CHINE – Arrestation de la mère de la virologue Yan Limeng en Chine.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ